13 vies et demi du capitaine ours bleu (les) de Walter Moers

“Un Ours Bleu possède vingt-sept vies. J’en dévoilerai treize et demie dans ce livre, et ne dirai rien de toutes les autres. Un ours doit garder un côté obscur, c’est ce qui le rend attirant et mystérieux. Je me contenterai de mentionner. Des Minipirates. Des Ectospectres. Une Sorcière-Araignée des Bois. Un Grottotroll. L’Asticol des Monts Obscurs. Un géant sans tête. Une tête sans géant. Des Yétis somnanbules. Des Démons des Pousses-Pousse. Un prince venu d’une autre dimension. Un professeur à sept cerveaux. Un désert sucré. Des Barbares mal élevés. Des dangers mortels. Un amour éternel. Des sauvetages à la dernière seconde.
Albin Michel Wiz (septembre 2005)432 pages 18.00 € ISBN : 2-226-14080-8
Traduction : Helene Berthe
Titre Original : die 13 1/2 Leben des Käpt’n Blabär (1999)

Albin Michel 200518.00 € ISBN : 2-226-14144-8
Quatrième“Il est impossible d’énumérer ici toutes les créatures qui peuplaient Atlantis ; parmi bien d’autres groupes et tribus, on trouvait aussi les Bonshommes pas tout à fait finis de Nouvelle-Zélande, les Bonshommes-Bonzaïs du Japon, les Veaux Monastiques, les Ghorks, les Côtelettes d’Armor, les Capuchettes, les Meuh-mies des prairies, les Agents corrosifs, les Vers de Paradis, les Mi-momies, les Hommes-Cannelle, les Femmes-Brindilles, les Bécasses des Vents, les Ombres de Pygmées, les Orques des marais, les Ratatinées des Neiges, et toute une armée de groupuscules et d’individus de toutes sortes difficiles à cataloguer. Même les Bolloggs avaient droit de cité à Atlantis, mais uniquement ceux de moins de quinze mètres, et dotés d’une tête.
Ici, un Ours Bleu n’attirait pas spécialement l’attention”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *