16, rue du Repos de Philippe Ward

Luc, un photographe qui a tout lâché pour sa passion, n’a plus qu’une obsession : prendre des photos de son modèle Jennifer nu dans le célèbre cimetière du Père Lachaise. D’étranges évènements surgissent : fantômes, disparitions et comportements étranges des visiteurs.
Les premières photos de Luc sont magnifiques mais l’attitude de son modèle devient de plus en plus étrange.

16, rue du Repos – qui est pour ceux qui ne le sauraient pas l’adresse du cimetière du Père Lachaise -, est une très bonne histoire fantastique qui vous donnera quelques sueurs froides. Les deux personnages centraux sont pris dans une relation complexe entre lui le quadragénaire anciennement marié et père et elle la jeune étudiante au passé amoureux limité, Relation rendue plus complexe encore par la relation Peintre – Modèle / Patron – Employé.
Pourtant, nous nous sentirons rapidement liés aux deux personnages, plongés dans des évènements paranormaux assez classiques mais rajeunis par la mise en rapport des évènements avec le mythe de Gaia.
La touche scientifique ne manquera pas de compléter un tableau qu’il ne faut pas manquer.
Cette histoire existe aussi en bande dessinée, illustrée avec brio par Philippe Lemaire ; néanmoins du fait de la bande-dessinée, l’histoire est moins détaillée.

Luc, un photographe qui a tout lâché pour sa passion, n’a plus qu’une obsession : prendre des photos de son modèle Jennifer nu dans le célèbre cimetière du Père Lachaise. D’étranges évènements surgissent : fantômes, disparitions et comportements étranges des visiteurs.
Les premières photos de Luc sont magnifiques mais l’attitude de son modèle devient de plus en plus étrange.

Aveuglée par la douleur et la folie, Elisabeth hurla. Son corps se déforma, agité par des spasmes. Ses yeux s’emplirent de larmes… La peur ne quittait plus son corps. Elle avait peur de l’inconnu qui s’ouvrait devant elle, peur de plus maîtriser sa vie. Elisabeth sortit précipitamment du mausolée et courut dans le cimetière, avec une seule pensée : quitter le Père-Lachaise !

Luc, photographe, est obsédé par le besoin de prendre des clichés au cimetière du Père Lachaise, lieu quasi-mythique du repos éternel de quelques célébrités et de milliers d’anonymes. D’apparitions fantomatiques en manifestations spirites, il va y rencontrer Eros et Thanatos, et l’ombre d’Allan Kardec, dont la tombe est l’un des haut-lieux du spiritisme. Et si au-delà de l’amour et de la mort survivaient les âmes de nos frères humains ?

Récemment adapté en bande dessinée, voici enfin le roman fantasmatique de Philippe Ward (Artahé, Confession d’un Vampire), présenté ici en texte intégral, dans une édition agrémentée de 22 illustrations de Philippe Lemaire et d’une bibliographie de l’auteur.
Black Coat Press Rivière Blanche (Juin 2009)249 pages 17.00 € ISBN : 9781934543917 Couverture : Philippe Lemaire
zartedition 200046 pages 10.00 € ISBN : 9782917502044
Quatrième Luc, photographe professionnel, prépare sa nouvelle exposition sur le thème “le nu et la mort”. Il décide de proposer à Jennyfer d’être son modèle pour cette exposition. Ils se rendent donc au cimetière du Père Lachaise où de terribles événements vont se multiplier ! Autour de tombes mythiques comme celles d’Alan Kardec ou de Jim Morrison, de vilains monstres feront leur apparition pour tourmenter le paisible repos du cimetière. Sur les photos que Luc prendra, il verra apparaître et disparaitre ces mêmes créatures. Jennyfer, au fil des séances photos, va se sentir de plus en plus en harmonie avec le cimetière, de plus en plus amoureuse de lui…

L’ aide providentielle d’ un ancien chercheur du CNRS va-t-elle permettre à Luc de retrouver « sa » Jennyfer ? Vont-ils sortir indemnes de ce qui est en train de se passer au Père Lachaise ?…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *