Aberration cosmique de Hugues Douriaux

Alors qu’ils sont en train de préparer un tout nouveau jeu, se déroulant durant la seconde guerre mondiale, les équipes de Josia se retrouvent avec dans leur locaux un lieutenant de l’armée japonaise, Jiro venu tout droit de l’époque.
Décidés à trouver la cause de cette apparition, les scientifiques vont le mettre à l’isolement, le privant en même temps de son sabre.
Dans le même temps, il est demandé à Kaede de prendre la tête d’un nouveau vaisseau, en prenant notamment des scientifiques de l’entreprise de Josia. De la même façon, l’équipe sera complétée par deux baroudeurs Gus et Skriella, une mutante.
Il semble que tous ces éléments soient dus à l’aberration Arthur, une anomalie dans l’espace découverte au XXIème siècle.
La situation deviendra encore plus urgente lorsque des clones, réputés paisibles puis des androïdes se mettront en tête de tuer tous les humains qu’ils pourront croiser.

Il y a toute une première partie de l’histoire qui à mon sens aurait pu être oubliée : j’entends la partie qui explique les relations “intimes” (pour ne pas dire charnel vous noterez) entre Josia, Kaede et Gus notamment qui ne me semblent pas primordiale à l’histoire et qui finalement irait même jusqu’à décrédibiliser le reste du récit tant tous ces rapprochements semblent non seulement hasardeux mais improbable.
Mais ce n’est pas l’essentiel de l’histoire, le fond étant basé sur des phénomènes pour le moins étranges frappant la planète et un certain nombre de protagonistes très rapidement identifiés.
Les évènements se succèdent à vitesse grand V et toutes les tentatives de percer les secrets de cette aberration semblent vouées à l’échec ce qui n’empêchera pas l’équipage – au sens large – de tout faire pour percer ces mystères et détruire l’aberration.
Ce Space-Opéra va nous entrainer à travers l’univers et la lutte qui s’engage est loin d’être gagné.
La fin me laisse toutefois perplexe, pas par rapport au scenario lui-même mais bien plus par rapport aux possibles paradoxes temporels qui pourraient découler de cette aventure.

Une sanglante révolte de robots… Un pilote de chasse japonais mystérieusement transporté de Guadalcanal au sein d’un jeu de rôle holographique du futur… Un futur où une étrange menace plane sur l’Empire Terrien. Le croiseur Véga de la marine impériale, avec à son bord l’équipage le plus expérimenté de la galaxie, est envoyé en mission pour combattre la mystérieuse entité qui se terre à l’intérieur d’une anomalie multidimensionelle et politemporelle de l’espace-temps, une ABERRATION COSMIQUE…
Black Coat Press Rivière Blanche 500 pages 30.00 € ISBN : 9781932983951 Couverture : Jean-Pierre Normand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *