Abzalon de Pierre Bordage

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 5.5/10 (2 votes pris en compte)

CHRISTOPHE

Abzalon ouvre un nouveau cycle d’un space opera orchestré par Pierre Bordage. L’auteur est clairement influencé par Franck Herbert. La plupart des thèmes développés par Dune tels que l’expansion quasi irrésistible d’une religion, l’analyse philosophique de notre société ou la lutte entre l’humain et la machine sont servis dans un univers non manichéen.
L’élève se révèle doué, ainsi le tout se lit bien et les rebondissements abondent. On peut juste regretter une certaine précipitation. L’histoire dure 120 ans et certains passages sont tout juste évoqués, s’approchant plus du résumé que du récit construit. Vu la complexité de l’intrigue, je pense que l’oeuvre aurait gagné à être déclinée en deux volumes.
On peut noter que le cycle se poursuit dans le roman «Orcheron».

Ester : un monde menacé par l’instabilité de son étoile. Sur le continent Nord, le gouvernement, pressé par l’Eglise du Moncle, décide l’annexion du Sud, où vivent les Kroptes, peuple pacifique, religieux et polygame. Une invasion brutale qui dissimule un autre projet : la recherche d’une nouvelle planète habitable.

ETIENNE

Le roman fait coexister plusieurs peuples de la même planète, chacun marqué par un rapport particulier à la religion et à la science. Une communauté de prisonniers de droit commun forme à elle seul un autre peuple.

dans une planète surpeuplée et condamnée à la destruction par son soleil, le roman raconte une expédition spatiale à destination d’une autre planète. L’expédition est constituée des prisonniers et de représentants d’un des peuples les plus ancrés dans la religion, caricature d’un islam radical.

J’ai trouvé la présentation des peuples et de la planète plutot bien faite et si, comme Christophe, j’ai trouvé/regretté beaucoup de raccourcis dans l’histoire – sauts dans le temps pendant lesquels sont juste évoqués les évolutions géopolitiques, je n’ai par pour autant souhaité une décomposition en 2 volumes, au contraire. Vu le peu de rebondissements dans l’action, concentrés sur la fin, le roman aurait facilement pu être raccourci. Si j’ai bien aimé le style, j’y ai effectivement trouvé des longueurs qui alourdirent ma lecture. Dommage.

 

Abzalon et Loello, incarcérés dans la sinistre prison de Doeq, se battent pour leur survie sous l’oeil des “mentalistes”, les spécialistes du comportement. Ils ignorent qu’une épreuve plus terrible encore les attend. Celle-là même peut-être que devine dans ses visions Ellula, jeune Kropte rebelle mariée d’autorité : un interminable voyage à travers le néant.

Un jour, Abzalon fait une étrange rencontre dans les souterrains de Doeq. Serait-ce un Qval, un de ces êtres légendaires dont on dit qu’ils furent les premiers Estériens ? Or un gigantesque chantier s’achève sur un satellite d’Ester : le projet “Estérion”…

Avec Abzalon, Pierre Bordage inaugure un nouveau cycle d’opéras de l’espace.
Atalante Dentelle Du Cygne 496 pages ISBN : 9782841720896 (1998)

Abzalon de Pierre Bordage, 5.5 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *