Ailleurs de Pauline Alphen

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

9782253183556-T

Les Eveilleurs, tome 2

Le schéma narratif est identique avec des chapitres courts qui alternent les personnages. Toujours un petit guide des personnages bien utile et plus complet, à la fin du tome. Et toujours de nombreuses références littéraires aux maîtres de la fantasy, du fantastique ou de la science-fiction ; je suis d’ailleurs persuadée que j’en rate quelques unes.
Néanmoins, le rythme de ce tome est lent et on se trouve plus dans du contemplatif, un tome qui invite à la réflexion.

 

Claris, notre héroïne, se remet très difficilement des évènements du premier tome. Elle a comme perdu la mémoire et vit des moments de profond vide, très émouvants. Il n’empêche que l’endroit où elle se retrouve est enchanteur, totalement dépaysant et tout droit sorti de l’imagination de Pauline Alphen. L’univers des Éveilleurs s’étoffe toujours plus.
Ugh est présent également, il s’exprime à la première personne du singulier et raconte ce qui leur est arrivé, à lui et à Jad, le frère jumeau de Claris. Eux se retrouvent dans une dimension inconnue… que je vous laisserais le plaisir de découvrir 
Enfin, la troisième partie du tome s’intéresse un peu plus à Maya, un personnage que j’apprécie beaucoup et qui est Nomade de l’Ecriture. On en apprend également un peu plus sur son petit fils, Merlin… mais chut ! je n’en dirai pas plus ! ><

 

L’aventure est présente dans ce deuxième tome mais demeure en toile de fonc, Pauline Alphen s’attache davantage à démêler les sentiments des personnages, ils sont longuement développés et évoluent très progressivement. Le point central me semble être de ramener Claris à la réalité, lui faire sortir la tête de l’eau et la ramener à Salicande ; une épreuve difficile car elle se trouve en très grande souffrance.
Un tome qui donne à réfléchir, très touchant, mais j’avoue que je suis impatiente de connaître le pourquoi du comment de cette aventure et “Ailleurs” m’a laissée sur ma faim. Heureusement que le troisième tome se trouve déjà dans ma PAL.

 

Pour conclure, “Ailleurs“, deuxième tome des Éveilleurs, est un tome charnière dans l’aventure de Claris et Jad, son rythme est plus lent, le ton est émouvant mais l’univers s’étoffe toujours un peu plus. je suis impatiente de lire la suite ! (^-^)

Voir aussi la chronique d’Allan

 

Le Livre de Poche (Février 2015) – Fantasy – 544 pages – 6€90 – ISBN : 9782253183556

« Lorsque vint le temps de nos treize lunées, il y eut un nuvel anniversaire, un nouvel orage. Mon frère et moi avons été séparés pour la première fois depuis toujours. C’était indispensable. Ce fut douloureux. Mais pas seulement… Dans le creux de cette absence, nous attendaient aussi la connaissance et la beauté. S’il est vrai que la vie connaît des carrefours, cette étape en fut un… » Carnets de Claris, extraits in Archives de la Guilde des Nomades de l’Ecriture.”

Le Livre de Poche (juin 2012) – Fiction – 544 pages – 6€90 – ISBN : 978-2013235280

« Lorsque vint le temps de nos treize lunées, il y eut un nuvel anniversaire, un nouvel orage. Mon frère et moi avons été séparés pour la première fois depuis toujours. C’était indispensable. Ce fut douloureux. Mais pas seulement… Dans le creux de cette absence, nous attendaient aussi la connaissance et la beauté. S’il est vrai que la vie connaît des carrefours, cette étape en fut un… » Carnets de Claris, extraits in Archives de la Guilde des Nomades de l’Ecriture.”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *