Allégeance de Thimothy Zahn

Année Starwars :-0

Dans cette nouvelle aventure Star Wars, cinq soldats dissidents de la troupe impériale, les stormtroopers, menés par Daric LaRone, partagent la scène avec notre quartet d’intrépides combattants de l’Alliance rebelle : Han Solo, la princesse Leia, Chewbacca et le jeune Luke Skywalker, nouveau venu dans l’Ordre des Jedi.
Dark Vador, le Seigneur Sith, se découvre un nouveau rival, la jeune Mara Jade Claria âgée de dix-huit ans, éminent agent de la Force recrutée par le chancelier Palpatine en personne…
L’armée de l’empire ne comprend pas que des clones. Elle intègre aussi des hommes qui croient que l’empire permet à la galaxie de sortir du chaos. Qui croient ou ont cru plutot puisque quelques expériences personnelles d’exactions vont les conduire à remettre en cause cette “dictature du prolétariat” (renoncement par le peuple à ses libertés pour l’épanouissement futur…) et à prendre la tangeante. Ils ne renoncent pas pour autant à vouloir servir l’empire et cet épisode est l’occasion d’aller traquer un ennemi neutre.

Ennemi neutre obligatoire car si d’un côté l’empire recherche ces déserteurs, de l’autre la rebellion poursuit ses propres buts.

lucas fait appel à un des grands maîtres pour s’attaquer à une des période sles plus sensibles pour les fans : l’an zéro et ses alentours, et surtout pour y réunir les principaux héros de l’empire et de la rébellion: la bande à luke, Vador et Mara Jade, qui avait été peu traitée en roman (il y a au moins une BD qui lui ets dédiée).

Celà donne un tome assez enchanteur pour le plaisir de retrouver ces personnages (où est Wedge Antilles ?), mais finalement, l’intrigue est assez mièvre. Le roman étant bordé de toutes parts, il n’était pas possible d’en faire un épisode important et donc il est centré sur une intrigue très secondaire. Il permet par contre d’approfondir le personnage de Mara Jade mais, à mon sens, de façon plutôt curieuse. Dans mon imaginaire, Mara a quelques dispositions pour la force, dispositions qu’elle développera bien plus tard avec Luke. Mais dans ce tome c’est un vrai jedi, voire un maître : maitrisant parfaitement la télékinésie, le combat au sabre, la guérison… ça me parait finalement être une forme de facilité pour Zahn qui m’a un peu déçu. J’ai également été un peu déçu par l’intrigue. Peut être ai je lu ce titre un peu vite mais j’ai parfois eu du mal à suivre ces histoires de contrebande, de qui vole qui et qui trahit qui. Avec, à la fin cette question: “tout ça pour ça?”.
Mises à part ces deux déceptions, cela reste un livre écrit par un des auteurs qui maitrise le mieux cet univers et ses personnages, livre qui est très bien écrit et qui permet de renouer avec des personnages qui n’apparaissent plus beaucoup dans des tomes récents.
Quatrième : L’empire poursuit sa lutte contre les Alliance rebelle, n’hésitant pas à sacrifier nombre d’innocents pour parvenir à ses fins. Quatre soldats, écoeurés par les massacres auxquels ils ont participé, décident de déserter l’armée impériale. Dans leur fuite, ils rencontrent Yan Solo, Chewbacca et le jeune Luke Skywalker, avec qui ils s’allient pour tenter de délivrer la princesse Leia, cachée sur le territoire des forces du Mal.
Mais les soldats dissidents parviendront ils, le moment venu, à se battre contre leurs anciens compagnons ? Et ces intrépides combattants réussiront ils à échapper à Mara Jade Claria, éminent agent de l’Empire recruté par le Chancelier Palpatine, grand rival de Dark Vador.

Fleuve Noir : (2008) -346 pages – 8.10 € – ISBN : 9782265086531 – enfants
Traduction :Anne-Virginie Tarall
Couverture :Cliff Nielsen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *