Alt-Life de Joseph Falzon et Thomas Cadène

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.0/10 (1 vote pris en compte)

Parue il y a quelques semaines aux éditions du Lombard, Alt-Life nous fait l’écho d’un monde où la pollution semble avoir atteint un sommet entraînant une nécessaire “virtualisation” de la population pour espérer survivre…

Dans ce cadre, Josiane et René vont être choisis pour tenter l’expérience irréversible et se retrouver définitivement dans un univers qu’ils pourront façonner à leur image. Alors, bien sûr, ils vont devoir apprivoiser ce nouvel environnement, comprendre les mécanismes qui l’entourent pour pouvoir accéder à la vie qu’ils veulent.

Et notre “couple” ne se retrouve pas sur un pied d’égalité : là où la femme profite de pouvoir assouvir la plupart – voire tout – ses fantasmes, René semble freiner par une réserve, un quant à soi qui lui rend l’intégration bien plus dur…

Alors, beaucoup trouveront que le sexe est omniprésent mais, contrairement aux apparences, il ne me semble pas déconnecter d’une réalité où ce seraient probablement les premières barrières que nous testerions, avant de découvrir, à l’instar de René, que cette facilité gâche le plaisir.

Et ce n’est pas le seul élément qui va manquer finalement puisque, digitalisés, Josiane et René vont aussi être affranchis de toutes ses petits actions qui font que nous sommes des hommes, manger, boire, mais aussi être confronté à la mort.

Que serait notre humanité si nous pouvions être et faire tout ce que nous voulons ? C’est bien le sujet qui est au coeur d’Alt-Life, mis en dessin avec des traits qui pourront être considérés comme épurés mais qui finalement représente très bien le dépouillement dans lequel se retrouve nos deux pionniers.

Une très belle bande dessinée, à recommander et qui fait réfléchir sur la liberté et ce qui nous rend humains.

Le Lombard (Avril 2018) – 184 pages – 19.99€ – 9782803670215
Dessin : 
Joseph Falzon
Scénario : Thomas Cadène
Couleurs: Marie Galopin

En entrant dans ces œufs on intègre la machine, alors on se dit plutôt qu’on quitte la terre pour un autre lieu. En fait, on quitte notre condition. 

Alt-Life de Joseph Falzon et Thomas Cadène, 9.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *