Ames Vagabondes (Les) de St

Arrêtez de penser que les extra-terrestres sont verts, ou avec un gros cerveau, ou avec des tentacules dégoulinants de glaire. Dans ce futur proche, ils sont petits et argentés, s’insèrent dans notre nuque et nous rendent gentils tout plein. Fini les guerres, fini les vols, plus de monnaie, plus de meurtres. Les âmes sont pleines de compassion les unes envers les autres, toujours aimables et polies.
Elles sont rôdées à ce boulot, notre planète n’est pas la première qu’elles colonisent… Cependant, l’espèce humaine est la première qui leur pose autant de difficultés. En effet, les humains ruent dans leur propre tête, ne se laissent pas tous faire.
C’est le cas de Mélanie, que possède Vagabonde, une âme qui a vu plus de planètes qu’aucune autre. Mélanie est le premier hôte qui aie autant de ressentiment, qui possède les cinq sens et même plus. Et les souvenirs. Vagabonde rêve d’un homme que Mélanie ne peut pas oublier…

Après la saga sur les vampires que je n’aie pas besoin de nommer, j’avais peur que l’auteur n’essaie de surfer sur son propre succès pour faire passer un navet, en utilisant la même façon d’écrire. Ou alors je craignais de trouver matière à comparer. Heureusement, Stephenie Meyer montre ici qu’elle sait écrire dans un autre domaine. Dans ce livre qui appelle à une suite, elle nous montre tout ce que l’humain a de plus beau et plus affreux en lui. Ce n’est pas peu dire! Elle a vraiment creusé profond dans la personnalité générale de la race humaine, en créant des personnages pleins de doutes et de contradictions. Son souci du détail la rend particulièrement pointilleuse sur la race des âmes (où je n’ai trouvé aucune incohérence) et c’est tout à son honneur!

Avant que je le lise, une certaine personne qui l’avait lu avant moi m’a dit qu’il aurait bien taillé dans la masse car il y voyait beaucoup de passages inutiles. Pas complétement faux, mais la lassitude que l’on ressent en lisant ces passages (lors de la méfiance des autres) est une sorte de communion entre le personnage et nous, personnage qui voudrait enfin vivre en paix…

Par contre, inutile de se leurrer, ce bouquin n’en est pas un pour adultes, mais pour jeunes adultes, comme les autres livres qu’elle a écrit. Cette catégorie dont je fais partie souhaite se distraire avec des livres qui la font voyager, mais en a assez des contes de fées comme des livres écrits par des auteurs qui se prennent trop au sérieux…
Stephenie Meyer écrit pour les “youg adults”, qu’on se le dise!


La Terre est envahie.
L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Melanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-il la sauver ? Ils n’ont plus le choix : il faut se battre ou mourir.

Le Livre de Poche (Mars 2010)829 pages 8.50 € ISBN : 9782253129325
Traduction : Dominique Defert

Laisser un commentaire