Angemort de Sire C

Francesco entretient un commerce bien particulier : moyennant des sommes importantes, il revend à d’étranges collectionneurs des corps ou des parties de corps de morts.
L’ “objet” qu’il a à vendre cette fois-ci se trouve bien au-dessus de l’habituel. Une peau intégrale à laquelle il ne manque que la peau.
L’acheteur, Cheverny, va craquer sur cet objet d’une rare beauté.
Pourtant, Francesco regrettera bientôt d’avoir vendu cette relique, recherchée par une créature assoiffée de pouvoir…

Pour ceux qui ne connaissent pas Sire Cédric, il est bien important de noter qu’il vous prévient par la mention “Pour lecteurs Avertis” indiquée en quatrième de couverture. Ne croyez pas qu’il ne s’agisse que d’une façon d’attirer l’oeil ou de “faire genre”… L’écrit est d’une telle violence que même les plus aguerris se sentiront gênés sur certains passages.
J’ai eu l’occasion de lire le précédent recueil du Sire (Déchirures) et j’avais noté la noirceur de l’ensemble.
Il ne nous déçoit pas avec ce roman : noir, sombre, violent. On sera facilement gêné par les moeurs sexuelles des protagonistes où fricotent incestes, jeux pervers et autres, gêné aussi par la description quasi clinique des scènes de violences…
Le plus étonnant, c’est que nous lisons ces horreur sans aucun problème !
Bref, un roman à découvrir si on a le coeur bien accroché

Francesco entretient un commerce bien particulier : moyennant des sommes importantes, il revend à d’étranges collectionneurs des corps ou des parties de corps de morts.
L’ “objet” qu’il a à vendre cette fois-ci se trouve bien au-dessus de l’habituel. Une peau intégrale à laquelle il ne manque que la peau.
L’acheteur, Cheverny, va craquer sur cet objet d’une rare beauté.
Pourtant, Francesco regrettera bientôt d’avoir vendu cette relique, recherchée par une créature assoiffée de pouvoir…

Un mystérieux collectionneur amateur de cadavres.
Une jeune fille dotée d’un don de voyance très particulier.
Une âme d’ange cherchant à semer de dangereux pousuivants.
Des criminels n’hésitant pas à tout ravager sur leur passage pour récupérer leur proie.

Nuit d’Avril (Septembre 2006)231 pages 16.90 € ISBN : 2-350-72027-6 Couverture : Dorian Machecourt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *