Arachnae de Charlotte Bousquet

Théodora, une orpheline, est une combattante émérite et ce dès son plus jeune âge. Pourtant, elle n’intervient que rarement dans les petites guerres entre les différents orphelins… Sauf une fois…
Repéré par une des Trois Moires, femmes entourant le Prince, dotés de pouvoirs importants, elle sera retirée de l’orphelinat.
Plus âgée, elle sera alliée au Capitaine Gracci pour percer le mystère de meurtres d’enfants particulièrement horribles.

Nous retrouvons Charlotte Bousquet dans une oeuvre de Fantasy, d’héroîc Fantasy pour être plus précis. Bien que le pays soit gouverné par un homme, il est évident que ce sont les femmes qui dirigent Arachnae que ce soit sous la forme des Moires, qui ne digèrent toujours pas qu’un homme ait pris la tête de l’état, par les “groupes” de pouvoirs qui contrôlent ou encore même par la façon dont les femmes dirigent leurs affaires, que ce soit Theodora ou encore Morsure ou alors par la façon dont les hommes finissent dans de tragiques circonstances. D’ailleurs quel serait l’équivalent de Misogyne au féminin ? Parce qu’en tant que mâle habitué à voir son sexe dominer les Œuvres de Fantasy, c’est une sacrée douche froide ! Le seul élément à noter toute fois et que dans ce roman les femmes sont encore plus sournoises dans leurs façons d’agir et se font certainement encore moins de cadeaux que les hommes !
Un roman bien sympathique.

Théodora, une orpheline, est une combattante émérite et ce dès son plus jeune âge. Pourtant, elle n’intervient que rarement dans les petites guerres entre les différents orphelins… Sauf une fois…
Repéré par une des Trois Moires, femmes entourant le Prince, dotés de pouvoirs importants, elle sera retirée de l’orphelinat.
Plus âgée, elle sera alliée au Capitaine Gracci pour percer le mystère de meurtres d’enfants particulièrement horribles.

Des bas-fonds les plus sordides aux éclats de la cour princière, la cité d’Arachnae se livre sans fards, gangrenée par l’horreur et les excès.
Dans le Labyrinthe où se côtoient la misère et le vice, des cadavres d’enfants torturés sont retrouvés. Théodora, la belle bretteuse libertine, est contrainte de s’allier avec l’austère Capitaine Gracci pour faire cesser ces crimes, alors qu’une guerre souterraine sans merci se joue entre le prince Alessio et les Moires, ses conseillères, et qu’une secte mystérieuse semble étendre son influence sur l’aristocratie décadente.
Ces alliés que tout oppose parviendront-ils à dénouer la trame des possibles, ou se laisseront-ils engluer dans la toile de la Destinée ?.

Mnemos (Avril 2009)302 pages 22.00 € ISBN : 9782354080501

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *