Archétype d’une roulette russe d’Arno Mothra

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Archétype d’une roulette russe est le deuxième écrit, après La Fausse couche du Paraphrène que je lis de l’auteur.

Comme pour le premier, l’oeuvre est difficile à classer, peut-être n’est qu’une vue onirique du monde mais en tout cas, cette lecture ne laisse absolument pas indifférente.

Il est difficile d’en parler sans dire qu’il est parfois difficile de suivre la pensée de son auteur mais paradoxalement, nous sommes tentés de nous immerger deux fois plus dans le texte pour tenter der percer les mystères de la pensée d’Arno.

Les photos contenues rajoutent à l’ambiance global de ce recueil (?).

Auto-Edition (Septembre 2011) – 120 pages –
Photos couverture :
Lynn S.K.
Modèle : Jade V
Modèle quatrième de couverture : Kaliane Ung
Photos intérieures :  Jean-Emmanuel Aubert / Arno Mothra
Graphisme, production et réalisation : Arno Mothra

« Je m’accroche à un passé qui ne vivra plus car les acteurs qui l’ont construit m’ont oublié. »  Les souvenirs qui s’étranglent nous lient à leur tragédie… Alors, la probabilité du néant m’astreint à l’irrémédiable : Justine me manque, et moi aussi. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *