Artahe de Philippe Ward

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 8.0/10 (1 vote pris en compte)

artahe01

Arnaud vient de perdre son emploi en région parisienne et il décide donc de quitter le stress de la vie à la capitale pour rejoindre son village dans les Pyrénées Raynat. Orphelin, le jeune homme retrouve dans ce village déserté Berthe, une vieille femme en marge du village, et désormais très malade, qui l’a élevé. Il retrouvera aussi une amie d’enfance, Cathy, mariée puis divorcée et surtout devenue aveugle. Mais rapidement, d’étranges évènements secouent la petite communauté, avec la mort de moutons, massacrés par un ours qui ne recule pas non plus pour attaquer l’homme. Pourtant, beaucoup de non dits et de rancoeurs semblent être associés aux évènements rendant l’enquête particulièrement compliquée.

Ce n’est qu’un rêve, murmura-t-il et pourtant la tête qui le fixait était bien réel. Alors, il comprit, tout était si évident. La terreur disparut aussitôt ; il se sentit détendu. Deux bras puissants se refermèrent sur lui, il se sentit enveloppé par une fourrure douce et soyeuse qui réchauffa son corps. Sa dernière pensée fut pour le simple mot que venait de prononcer l’ombre, un mot qu’il n’avait jamais entendu et pourtant qu’il connaissait : Artahe.

Autant le dire tout de suite, ce roman est un thriller fantastique, qui prend pied à nouveau dans le pays basque (voir Mascarades) ou plutôt devrais-je dire que Mascarades prend pied dans le Pays Basque comme Artahe, ce roman sur le Dieu Ours étant une réédition d’une œuvre plus ancienne de Philippe.  Après quelques recherches, il convient de souligner que ce Dieu-Ours a vraiment existé !

Alors que dire de ce roman de Philippe ? Qu’une nouvelle fois, il nous permet de nous plonger dans la culture locale avec une intrigue de grande qualité. Nous plongeons dans ce qui représente pour beaucoup l’image du petit village : un univers fermé gardant jalousement ses secrets. Et pour le coup, nous sommes servis avec Raynat puisque le secret qui est conservé, associé au culte du Dieu-Ours, va avoir des conséquences mortelles pour nombre de personnes.

Nous suivons essentiellement le personnage d’Arnaud, qui semble directement impliqué dans les évènements qui rythment la vie de ce “charmant” petit village. Nous découvrons au fur et à mesure le mystère qui entoure ce petit coin de paradis et plongeons de plus en plus dans l’horreur…

Un roman très sympathique que j’ai pu lire tranquillement pendant une semaine passée dans les Pyrénées 😉

Black Coat Press (Juin 2013) – Collection Rivière Blanche – 324 pages – 20€ – 9781612271996

Couverture : Mariusz Gandzel

Après dix ans passés à Paris, Arnaud revient vivre à Raynat, village pyrénéen moribond. Il retrouve avec émotion Berthe Galy, une vieille femme malade qui a aidé sa grand-mère à l’élever après la mort de ses parents et Cathy, une amie d’enfance qu’un accident a rendu aveugle. Son retour coïncide avec l’apparition d’un mystérieux ours qui ne se contente bientôt plus de massacrer des moutons et s’attaque aux hommes. Ce roman est l’histoire d’un ours, mais un peu particulier, car il s’agit d’ARTAHE, le Dieu-ours!

Publié en 1997, Artahe revient aujourd’hui dans une nouvelle version revue et corrigée par l’auteur.

Artahe de Philippe Ward, 8.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *