Arthur Charles Clarke

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Naissance :1917
Mort :2008
Biographie :
Né dans le Somerset en Angleterre, il sert dans la RAF pendant la guerre, en spécialiste radars. Après la guerre, il gagne sa vie comme rédacteur adjoint d’une revue scientifique puis en vendant ses textes à partir de 1951.

La célébrité vient quand Stanley Kubrik adapte 2001 l’odyssée de l’espace, inspiré d’une de ses nouvelles : la sentinelle. En parallèle à la réalisation du film, Clarke réadapte son texte et en tire la version actuelle.
Indépendamment de son oeuvre littéraire (série des Rama également), il a à son actif de vrais apports scientifiques, comme le satellite géostationnaire.

Il s’installe en 1956 au Sri Lanka et

Bibliographie :
(source : wikipedia)

Cycles
La trilogie de l’espace
Sands of Mars, 1951 (Les sables de Mars, Marabout Science-Fiction N°630, 1977)
Islands in the Sky, 1952 (Les îles de l’espace)
Earthlight, 1955 (Lumière cendrée)

L’odyssée de l’espace
2001 : A Space Odyssey, 1968 (2001, l’odyssée de l’espace)
2010 : Odyssey Two, 1982 (2010, Odyssée deux)
également connu sous le nom de 2010 : l’année du premier contact (1984) en raison du film qui en a été tiré
2061 : Odyssey Three, 1988 (2061, Odyssée trois)
3001 : The Final Odyssey, 1997 (3001, L’Odyssée finale)

Rama
Rendez-vous with Rama, 1973 (Rendez-vous avec Rama)
Rama II, 1989 (Rama II)
The Gardens of Rama, 1991 (Les Jardins de Rama)
Rama Revealed, 1993 (Rama révélé)

Base Vénus
Breaking Strain, 1987 (Point de rupture)
co-écrit avec Paul Preuss.
Maelström, 1988 (Maelström, J’ai lu N°2679, 1990)
co-écrit avec Paul Preuss.
Hide & Seek, 1989 (Cache-cache, J’ai lu N°3006, 1991)
co-écrit avec Paul Preuss.
The Medusa Encounter, 1990 (Méduse, J’ai lu N°3224, 1992)
co-écrit avec Paul Preuss.
The Diamond Moon, 2001 (La Lune de diamant, J’ai lu N°3350, 1992)
co-écrit avec Paul Preuss.
The Shining Ones, 2002 (Les lumineux, J’ai lu N°3379, 1993)
co-écrit avec Paul Preuss.

Autres romans
Prelude to Space, 1951 (Prélude à l’espace)
Childhood’s End, 1953 (Les Enfants d’Icare, J’ai lu N°799, 1977)
The Deep Range, 1954 (Les Prairies bleues)
The City and the Stars, 1956 (La Cité et les Astres)
A Fall of Moondust, 1961 (S.O.S. Lune)
Dolphin Island, 1963 (L’Île des dauphins)
Premiers sur la Lune, 1970
auteur de l’épilogue
The wind from the sun, 1972 (Le vent venu du soleil, Presses Pocket Science-fiction N°5164, 1983)
Imperial Earth, 1975 (Terre, planète impériale, J’ai lu N°904, 1978)
The Fountains of Paradise, 1978 (Les Fontaines du Paradis, J’ai lu N°1304, 1982)
The Songs of Distant Earth, 1986 (Chants de la Terre lointaine, J’ai lu N°2262, 1987)
a inspiré l’album The Songs of Distant Earth de Mike Oldfield
Cradle, 1987 (La Terre est un berceau)
co-écrit avec Gentry Lee.
The Ghost from the Grand Banks, 1990 (Le Fantôme venu des profondeurs)
The Hammer of God, 1993 (Le Marteau de Dieu)
Richter 10, 1996 (10 sur l’échelle de Richter)
co-écrit avec Mike McQuay.
The Light of Other Days, 2000 (Lumière des jours enfuis)
co-écrit avec Stephen Baxter.
Naufragés de la Lune
L’Exploration de l’espace
Avant, l’Eden
Demain, moisson d’étoiles
L’Étoile

Nouvelles
Les neuf milliards de noms de Dieu (The Nine Billion Names of God).
Les Montagnes hallucinogènes (At the Mountains of Murkiness), La Clef d’Argent, 2008.

Rècompense :
prix nebula, locus…