Astraban de Miroslav Dragan

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

La Guilde 1

Alors qu’il vient tout juste de fêter avec force libations son admission au sein de la prestigieuse académie d’alchimie, le jeune et fougueux Astraban set amené à sauver in extremis la vie d’une jeune fille menacée de mort, grâce à quelques tours maladroits mais efficaces. Hélas, son élan chevaleresque lui vaut les pires déboires. Dés le lendemain, Astraban voit ses amis massacrés, et lui même doit fuir des poursuivants acharnés à sa perte. Il trouve finalement refuge dans la demeure de celle qu’il a sauvée la veille au soir. Sans le savoir, Astraban vient de faire son premier pas dans la Guilde…

Quand j’ai commencé à lire ce premier volume de la Guilde, j’ai déjà été attiré par la qualité des dessins et les couleurs vives.
Car, cette bande-dessinée est d’abord marqué un très beau visuel, un soin de tous les instants que ce soit au niveau du « décor » que de l’attitude des personnages.
Le fait de positionner l’action avec des « animaux » attirera vraisemblablement aussi un public jeune.
Quand à l’histoire, elle est suffisamment bien menée entre action et apprentissage, nous faisant attendre la suite avec une certaine impatience.

Casterman Grande Ligne (Mars 2006)48 pages 8.95 € ISBN : 9782203398122 Couverture : Oscar Martin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *