Au miroir des sphinx de Charlotte Bousquet

Le Dernier disciple : parvenu à la fin de son existence, le sage Arius rencontre une Sphinge qui va le questionner sur ses croyances.

Trinité : Dans l’égypte ancienne, la rencontre entre trois soeurs et deux frères provoque des évènements que l’Histoire retiendra comme des mythes religieux fondateurs, ceux de la mort d’Osiris par exemple.

La Jeune fille et la Sphinge : Après l’exil d’Oedipe, la sphinge revient à Thèbes et là, rencontre une jeune fille assez sage pour lui poser une énigme à laquelle la sphinge n’a pas de réponse…

Vies Volées : Lucrezia, sorcière de son état, est arrêtée par les autorités religieuses après avoir échoué à invoquer un archange, durant sa captivité, elle est obligé, pour survivre, de se transformer en une sorte de vampire, aspirant la vie des autres.

Les Confessions d’un parjure : Compagnon forgeron, Julien fait son tour de France lorsque, par une sombre nuit d’hiver, il rencontre Luna de Tolbierac, une albinos qui vit en recluse dans sa propriété hors du monde. Il tombe vite sous le charme de sa beauté blafarde…

Le Dernier Ulysse : Après un naufrage, un homme découvre qu’il a été secouru par une femme qui prétend s’appeler Calypso, mais est elle la vraie nymphe de l’épopée antique ou simplement une folle, folle mais belle à damner ?

Borderline :Marion, jeune artiste de cirque, est hantée par un être mystérieux qui a pris son coeur, rendant sa vie fade et monotone.

En sept nouvelles, quelques novellettes et poèmes, Charlotte Bousquet nous offre dans ce recueil une esquisse de son univers fantastique, de ses obssessions et de ses passions. Légendes de notre Histoire ou personnages hantés par une présence extraordinaire, tous se révèlent des êtres hors du commun, soit par rejet des convenances et de la morale, soit par un destin capricieux qui les fait se balloter au gré de sa volonté.

Ainsi Lucrezia, marginale par nature, puisque magicienne à une époque dominée par l’Inquisition, se retrouve déracinée totalement lorsqu’elle commet l’irréparable. De servitrice de la Vie, elle devient adepte de la mort, au lieu de donner, elle prend, elle casse plutôt que de réparer. Ce qui l’exclut de la communauté de ses soeurs sorcières, et l’empêche à jamais d’être heureuse. Ou encore Julien, qui lui avait encore une chance d’être heureux. Compagnon forgeron, il échappe de peu à la mort au coeur d’une forêt assaillie par la neige face à une meute de loups. C’est là qu’il rencontre la belle et intriguante Luna, la maîtresse des loups, dont le charme blafard devrait normalement dégoûter n’importe qui, mais pas lui, même s’il préfère pour ses appétits charnels la chair voluptueuse de la servante, il n’en reste pas moins que son esprit reste lié à celle de l’albinos. Mais là encore, alors qu’il aurait pu trouver un bonheur, clandestin certes mais fort, il préfère rester dans le giron de la foi et échapper aux sentiments troubles qui l’ont envahi.

Mais n’oublions pas qu’ici, tout est affaire de sphinx. Car le sphinx, animal doublement mythique, c’est l’idée de la métamorphose, de l’homme animal qui, vivant sur deux plans antinomiques, est capable de se détacher du monde des Hommes pour mieux en révéler l’horreur ou la laideur à ceux qui n’ont pas encore franchi le pas. Pour Lucrezia, qui a le don de métamorphose, ce sphinx est la chouette en or, qui si elle amplifie sa magie sur un plan physique, a un rôle de témoin, de miroir auprès duquel elle vérifie la conformité de ses actes. Sa perte est le déchirement qui annonce son errance. Ou Julien, qui captivé par Luna, perd la raison une fois qu’il s’est éloigné d’elle. Car une fois franchi le pas vers l’inconnu, vers cet outremonde auquel nous convient les sphinx, il devient impossible de rebrousser chemin sous peine sinon de se perdre en cours de route.

Le Dernier disciple : parvenu à la fin de son existence, le sage Arius rencontre une Sphinge qui va le questionner sur ses croyances.

Trinité : Dans l’égypte ancienne, la rencontre entre trois soeurs et deux frères provoque des évènements que l’Histoire retiendra comme des mythes religieux fondateurs, ceux de la mort d’Osiris par exemple.

La Jeune fille et la Sphinge : Après l’exil d’Oedipe, la sphinge revient à Thèbes et là, rencontre une jeune fille assez sage pour lui poser une énigme à laquelle la sphinge n’a pas de réponse…

Vies Volées : Lucrezia, sorcière de son état, est arrêtée par les autorités religieuses après avoir échoué à invoquer un archange, durant sa captivité, elle est obligé, pour survivre, de se transformer en une sorte de vampire, aspirant la vie des autres.

Les Confessions d’un parjure : Compagnon forgeron, Julien fait son tour de France lorsque, par une sombre nuit d’hiver, il rencontre Luna de Tolbierac, une albinos qui vit en recluse dans sa propriété hors du monde. Il tombe vite sous le charme de sa beauté blafarde…

Le Dernier Ulysse : Après un naufrage, un homme découvre qu’il a été secouru par une femme qui prétend s’appeler Calypso, mais est elle la vraie nymphe de l’épopée antique ou simplement une folle, folle mais belle à damner ?

Borderline :Marion, jeune artiste de cirque, est hantée par un être mystérieux qui a pris son coeur, rendant sa vie fade et monotone.

Il y a très longtemps…

Dans un champ de ruines, deux sphinx défient la destinée.

Un vieux philosophe attend la mort.
Une sphinge et une femme ailée décident de s’aimer.

Autrefois…

Un vampire est victime de son inquiétante étrangeté.

Un voyageur égaré trouve l’amour dans les yeux d’une louve.

Aujourd’hui…

Une acrobate amoureuse cherche des ailes pour voler.

Deux anges s’affranchissent, enfin, du poids de la divinité.

De la lointaine antiquité à nos jours, des rives du Nil aux ruelles étroites de Florence ou de Paris, cette errance au fil du texte et du temps s’interroge inlassablement sur l’altérité et le moi, sur l’amour et l’effroi.
Argemmios (2008)220p pages 14.00 € ISBN : 9782953023916 (2008)
Couverture : Krystal Camprubi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *