Régiment monstrueux (Le) de Terry Pratchett

Annales du Disque Monde (Les) 28 IMPERATRICE MOA Le thème de cette nouvelle aventure sur les terres du Disque-Monde est assez classique : une fille qui s’habille en garçon pour retrouver un homme parti à la guerre. Il devient moins classique quand Pratchett le tord dans tous les sens pour en tirer un jus assez savoureux. La religion de Nuggan en prend pour son grade. La religion, c’est bien ; quand elle est raisonnable, c’est mieux. Cela évite que les cailloux, les betteraves et les artichauts deviennent des abominations aux yeux d’un dieu et de ses prêtres psychopathes. Une religion raisonnable permet de vivre. C’est sans doute à ça que […]

Aigles d

Wang 2 Suite un peu sans mystère du premier volume, toujours sans passion réelle. Peu de surprises agrémentent ce second volume. Après avoir planté le décor dans Les Portes d’Occident, le texte se déroule tranquillement. On baigne dans un sentiment de sécurité, qui fait que le héros survie toujours à la fin malgré le sang et la sueur, et que les peripéties paraissent un peu tièdes (“même pas peur”). Wang pourait traverser un champ de bataille bombardé de missiles thermo-nucléaire, il s’en sortirait toujours. Il saigne et souffre, mais on ne vibre pas avec lui. Ce personnage continu à me sembler totalement creux, et ses amours avec Lhassa n’y changent […]

Ganesha, les m

«Je suis Ganesha, le dieu à tête d’éléphant, dieu de prospérité et d’abondance. Les hommes s’inquiètent de mon sommeil, car si je dors mal, l’univers entier risque de s’effondrer. Je suis un monstre. Les hommes ont peur, et c’est pourquoi ils rient de moi. Aujourd’hui, visite. Les gens viennent me voir, et une fois leur curiosité rassasiée, ils ne me voient plus. Certains pourraient trouver cela blessant. Moi, je m’en satisfais. Ça me repose. La vieille Tchalla m’a raconté un jour que dans son pays, si l’on regarde un homme suffisamment longtemps, on lui enlève une couche de peau, comme on pèle un oignon. Je n’y crois pas. Je sais […]

Dans l’antre des esprits de Olivier Bidchiren

Alors, tout de même, il faut voir ce que donne cette prose : « Après avoir passé des jours et des nuits à repérer les habitudes du vieil homme et de sa protégée, à étudier la forteresse avec ses mécanismes de défense, à quadriller les environs et à dresser des plans aussi précis que possible grâce au petit satellite que la bande possédait et qui leur avait été offert par une société chinoise redevable, ils ne trouvèrent qu’une seule solution pour l’investir : arriver par la rivière, gagner la nappe phréatique qui passait sous la maison pour surgir dans le jardin par le puits dont l’eau était rendu potable par […]

Violent Cases de Neil Gaiman

Après l’accident, j’ai eu le bras en écharpe. Mon père m’a emmené chez un ostéopathe dont on lui avait parlé. On a traversé les rues grises de Portsmouth et on s’est arrêté devant une maison crasseuse. On est descendu au sous-sol. Là, il y avait quatre ou cinq vieux messieurs qui parlaient et faisaient cuire le même genre de trucs que mes grands-parents, des trucs bizarres, qui ne sortaient pas d’un emballage. L’un d’eux était l’ostéopathe d’Al Capone. Violent Cases n’est pas réellement une bande dessinée, ce n’est pas un roman. C’est un roman graphique. On oscille entre réalisme et onirisme (avec quelques traces de l’esprit Sandman) toutes les libertés […]