Autrefois les t

Le Prince du Néant 1

2147 : Au plus fort de l’Apocalypse, la citadelle d’Ishuäl finit par succomber aux attaques ennemies et tous moururent de la peste à l’exception du prince.
Quand les Dûnyains arriveront, ils le prendront avec eux pour le sauver…
2000 après, Anasûrimbor Kellhus part à la recherche de son père et croisera la route d’un marchand. Ensemble ils se dirigeront vers des lieux de légendes.

Difficile de juger un livre sur le premier volume, mais j’ai trouvé quand même que le début fut trop long et pas suffisamment clair pour nous permettre de rentrer convenablement dans l’histoire.
Ces portions d’histoires et ces bonds dans le temps sont un peu bizarre à mes yeux.
Pourtant, en se forçant un peu nous atteignons l’époque où se déroule réellement l’action et là nous pouvons lire une histoire intéressante qui présente l’originalité de prendre pieds dans le futur ce qui est assez rare pour une oeuvre de fantasy…
Nous assistons à de très beaux combats et apprenons plus sur ce monde qui a du affonter un non-dieu…
La lutte contre le chaos semble encore une fois mal engagée…

Deux mille ans ont passé depuis l’Apocalypse, quand le Non-Dieu Mog a marché parmi les hommes. Aujourd’hui, le chaos se profile à nouveau. Maithanet, chef suprême de la caste religieuse des Mil Temples, appelle à la Guerre sainte contre les Fanim, les seigneurs de la ville sacrée de Shimeh. Au cŒur de cette tourmente, Achamian, un sorcier-espion, est envoyé en mission afin de découvrir ce que trame Maithanet. Très vite, il devine qu’une étrange créature légendaire, la Consulte, Œuvre au sein même de la Croisade qui s’annonce. Aidé par un guerrier et un moine aux mystérieuses origines, Achamian devra conclure une alliance impossible pour lutter contre cette guerre sans merci.
Fleuve Noir Rendez-vous ailleurs (13 janvier 2005)461 pages 9.99 € ISBN : 2-265-07943-X
Traduction : Jacques Collin
Titre Original : The darkness that Comes Before (2003)

Couverture : de David Sala

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *