Aux sources du temps de Alain Leboutet

Quand Arm se retrouve sur cette petite planète et notamment dans un bar, il n’est pas peu surpris d’être abordé par Palm, jeune femme ravissante, traînant dans un bar de pilotes et qui semblent connaître de la navigation plus que ce que l’on pourrait penser au prime abord.
Rencontre fortuite ou arrangée, Arm a du mal à se décider tant elle donne l’impression d’attendre de sa part un service, service qu’elle n’ose demander, ce qui témoigne assez fortement de l’importance qu’il revet à ses yeux.
Commerçant et versé aux affaires, qui plus est propriétaire d’un vaisseau récent, Arm, qui a accepté de faire plus ample connaissance avec Palm, va chercher néanmoins ce qui pourrait bien trotter dans la tête de la jeune femme et il se retrouvera face à un choix difficile : Palm est une des six pilotes qui avaient été envoyée pour déterminer les causes des disparitions de vaisseaux quelques temps auparavant…

Le quatrième de couverture était loin de laisser pressentir un livre d’une telle qualité !
Je m’attendais au vu de la lecture du court résumé à une histoire de voyage dans le temps ou à une version plus ou moins modernisée de Robinson Crusoé et en fait, non, cela n’a rien à voir.
L’aspect Science-Fiction ne me semble pas être réellement au centre de l’intrigue, nous avons plus le droit à un bon policier / espionnage (cela balance entre les deux) et nous pouvons suivre petit à petit une tentative d’explication de la disparition de tous ces vaisseaux.
Les théories développées quant à l’explication du temps et à la manière de le “modifier” sont originals et méritent amplement le détour.
Sans compter que le livre regorge de petites citations qui sont de réelles réflexions sur le temps et la façon de le percevoir Le futur et le passé en réalité n’exite pas. Ou plutôt c’est l’ennui de l’instant présent qui leur donne vie.
Si vous décidez de lire ce livre, vous ne pourrez que le lire d’une traite, pressé de percer les secrets entourant les personnages…
Deux faits néanmoins m’ont gênés : le premier est le quatrième qui avance loin dans l’histoire et le second la fin… Je ne suis pas sur d’avoir tout bien compris 😉
J’espère que nous vous proposerons rapidement une interview d’Alain Leboutet

Plusieurs vaisseaux ayant disparu aux environs d’une petite planète apparemment anodine, un équipage d’élite composé de six jeunes femmes est envoyé pour enquêter.
Après avoir échappé de justesse à la destruction totale de leur vaisseua, ce qui reste de l’équipage, aidé par un peuple de nomades, découvre qu’une civilisation inconnue, qui maîtrise partiellement la manipulation du temps, est à l’origine des attaques.
Pour les mettre en échec, l’unique solution consiste à remonter aux sources du temps. Mais cela signifie voyager dans des dimensions inconnues, où d’autres entités étranges les attendent, prêtes à s’allier ou déterminées à les détruire : les Zongs légalistes ou manipulateurs, les Fémines, le maître du temps, les monastères Ayalas, et d’autres encore.
Et tout est à réinventer : combattre, se déplacer, communiquer

France Europe (15 mars 2005)591 pages 25.00 € ISBN : 2-848-25093-3 En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *