Bad Monkeys de Matt Ruff

– Donc votre boulot chez les Bad Monkey, en quoi consiste-t-il ? A punir les gens malfaisants ?
– Non. En général, on les tue, c’est tout.

Jane Charlotte se retrouve arrêtée suite à un meurtre qu’elle a commis et enfermée dans l’aile psychiatrique d’une prison.
Le médecin qui l’a suit tente de percer les secrets qu’elle tente de cacher et tente notamment de percer les mystères de cette organisation secrète – Les “Bad Monkeys” – à laquelle elle prétend appartenir.
Au cours de cette internement, Jane Charlotte va avoir l’occasion de dérouler sa vie et notamment sa rencontre avec les différentes entités de l’organisation secrète.

Vous avez lu 1984 et vous pensiez que Big Brother était le pire monde que l’on pouvait imaginer ? Vous trouverez avec “Bad Monkeys” des raisons de penser que finalement le monde de Georges Orwell est un espace de liberté incommensurable !
Avant d’être un roman de SF, “Bad Monkeys” pourrait passer – dans un premier temps – pour un roman policier, au style dynamique et amusant ; nous avons l’impression de naviguer dans l’esprit d’une jeune femme pour le moins dérangée mais cette impression va rapidement s’estomper face à l’assurance de Jane Charlotte et surtout face aux découvertes qui vont jalonner le récit.
J’ai pu découvrir à travers ce roman de Matt Ruff, un style percutant, difficile de lâcher le roman une fois que nous sommes engagé dedans ; à chaque page, on enchaîne sur la suivante en tentant tant bien que mal de trouver où veut nous emmener son auteur et surtout dans quelle mesure les propos tenus par Jane-Charlotte sont à tout le moins pausible et finalement possible.
Durant tout le roman, on oscille entre Folie (côté Jane) et Paranoïa (de notre côté, attention Big Brother vous regarde)…
Le tout est savamment et habilement amené, chaque action préparée avec précaution, toujours inattendue.
Bref, j’ai passé un très bon moment et je pense que je ne serais pas le seul.

De nos jours, dans un monde qui ressemble comme deux gouttes d’eau au nôtre et qui pourtant n’est pas tout à fait le même…. Jane Charlotte est arrêtée en flagrant délit, pour un meurtre qu’elle vient de commettre. Au commissariat, elle raconte aux inspecteurs une histoire invraisemblable : elle ferait partie d’une organisation secrète dont la mission serait de se débarrasser des « Bad Monkeys », les êtres malfaisants qui ont échappés à la justice. Son aveu la conduit tout droit à la prison de Las Vegas, dans l’aile psychiatrique, où elle est interrogée par un médecin. Jane Charlotte entame alors le récit de sa vie : son adolescence chahutée, son recrutement par l’organisation, ses premières missions… Impossible de démêler dans ses propos le vrai du faux, le délire de la réalité… jusqu’à l’étonnant coup de théâtre final.
10 – 18 (Février 2008)301 pages 13.50 € ISBN : 9782264045966
Traduction : Laurence Viallet
Titre Original : Bad Monkeys (2007)

Couverture : Graphic Design

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *