Blanc comme l

De nos jours, en France. Robert Crive est un fidèle agent du Secret, avatar moderne et informatisé des anciennes agences de détectives. C’est un être consciencieux, zélé, discret, efficace. Un peu comme ce Victor Berre, organisateur des basses oeuvres de l’Etat, qu’on le charge de suivre, dans le cadre d’une mission qui sort quelque peu de l’ordinaire. Car ses seules consignes sont, plutôt que de mettre au jour les activités ou antécédents de la “cible”, de suivre celle-ci comme une ombre, pour découvrir son portrait psychologique, ses goûts, ses habitudes, bref révéler ce qui se cache derrire l’individu officiel.
Très rapidement, tandis que Berre semble opérer un retour aux sources (renouant avec sa famille et les lieux de son enfance), Crive se sent imprégné par la personnalité complexe de celui qu’il doit pister , et découvre le secret de son étrange particularité physique – le visage de Berre semble éclairé de l’intérieur, ce qui gomme ses traits et leurs ombres, lui donnant une apparence imperceptible. Quand le chasseur en vient de surcroît à tomber amoureux de la même femme que sa proie, le doute n’est plus permis : les deux êtres ont plus en commun qu’un simple lien professionnel

J’ai Lu Millénaires (Mai 2003)227 pages 15.00 € ISBN : 2-290-33419-7 ()
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *