Blanche ou la triple contrainte de l

En plein coeur de l’hiver 1870, les prussiens commencent à encercler la capitale, ce qui pousse Blanche et sa famille à vouloir s’éloigner en partant en province.
Seulement Blanche se verra emportée par la foule et n’arrivera pas à monter dans le train.
Contrainte de rester sur Paris, elle rejoindra son oncle commissaire de police.
Elle qui souhaite plus que tout être enquêtrice se verra plonger en plein “carnage”.
Deux hommes sont retrouvés morts, et disparaissent mystérieusement.
Contre l’avis de son oncle, qui croit avoir trouvé le coupable idéal en la personne du stagiaire de la première victime, elle tentera de prouver le contraire.

Difficile de juger du côté fantastique de l’oeuvre au moins dans son début.
Nous avons longtemps l’impression d’être dans un simple roman policier mais la façon dont sont tuées les victimes et surtout la façon dont les corps disparaissent nous éloignent peu à peu de la “normale”. Outre le fait que le suspense est présent, nous avons là une chance unique de découvrir la vie quotidienne – ou du moins le point de vue de l’auteur – de cette fin de 19ème siècle, en pleine guerre.
Je n’ai pas eu de mal à rentrer dans l’histoire, et le côté effronté de l’héroïne peut nous paraître “désuet” à une époque où les femmes ont les mêmes droits que les hommes (en tout cas sur le papier) mais il faut essayer de se remettre dans le contexte de l’époque !

En plein coeur de l’hiver 1870, les prussiens commencent à encercler la capitale, ce qui pousse Blanche et sa famille à vouloir s’éloigner en partant en province.
Seulement Blanche se verra emportée par la foule et n’arrivera pas à monter dans le train.
Contrainte de rester sur Paris, elle rejoindra son oncle commissaire de police.
Elle qui souhaite plus que tout être enquêtrice se verra plonger en plein “carnage”.
Deux hommes sont retrouvés morts, et disparaissent mystérieusement.
Contre l’avis de son oncle, qui croit avoir trouvé le coupable idéal en la personne du stagiaire de la première victime, elle tentera de prouver le contraire.

Dans Paris assiégé, une jeune fille plonge au coeur d’un mystère palpitant aux frontières de la magie noire.

1870. Les Parisiens sont prisonniers de l’armée prussienne. Blanche, dix-sept ans, est prise au piège comme les autres. Heureusement, son oncle Gaston, commissaire, est là pour la protéger. Mais une enquête difficile le préoccupe : un cadavre est retrouvé, un tatouage occulte sur le bras. Blanche se met en tête d’aider son oncle alors que les meurtres se multiplient…
Albin Michel Wiz (Mai 2005)442 pages 15.00 € ISBN : 2-226-15925-8 Couverture : Marc Moreno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *