Br

La chaîne KWN, seule à proposer des programmes familiaux de voyage dans le temps, permettant d’assister à de grands évènements mondiaux, voient ces scores d’audience chutés : la dernière émission proposant la mort en direct de Marylin Monroe.
Le brainstorming qui s’ensuivra pour permettre de trouver une nouvelle idée aboutira à l’idée d’assister au débarquement.
L’idée emballe les militaires – titulaires du brevet de voyage dans le temps – et deux hommes seront envoyés dans le passé : un journaliste de guerre et un historien.
Mais tout ne se passe pas comme prévu.

ALLAN:
Nous retrouvons ici tous les ingrédients que l’on attend d’un grand livre de SF. Bien sûr une histoire interessante couplée à un rythme de l’action soutenu mais surtout une réflexion dans un univers futuriste, sur des sujets d’actualité.
Nous avons ici une très bonne réflexion sur un des fléaux de notre monde moderne à savoir la télé-réalité… oh je ne vais pas vous faire un laïus sur des émissions telles que Loft Story et autres Star ac’ mais il faut bien reconnaitre que l’émission proposée aux téléspectateurs du XXIème siècle aurait été probablement exploité si le voyage dans le temps existait… Dérive extrême, en plus de changer la vie de nos contemporains (réalité), Christophe Lambert nous montre que nous serions capables de changer le passé et donc le futur (notre présent se trouvant sur le chemin)…
Quand au côté “voyage dans le temps”, Christophe Lambert nous permet de découvrir et d’opposer différentes théories dans le cas du voyage possible : aptitude par notre action à changer radicalement le passé, répercutions sur le temps, existence de futurs alternatifs…
N’oublions pas non plus des débats sur l’opposition théorie – pratique (marqué ici par l’historien qui pense que des reconstitutions sont plus efficaces que des théories)
Plus que tout, nous avons le sentiment en lisant que rien n’est utile car quoiqu’il se passe, nous aurons toujours des personnes pour repousser jour après jour les limites de la décence…
Une petite erreur s’est glissé dans le livre : je vous la donne de suite : Christophe Lambert fait son post face en date d’octobre 2004. Or il parle du Tsunami de décembre 2004.. Petite coquille monsieur l’auteur 😉

ETIENNE:
(édition poche toute nouvelle cette fin de janvier 2007)
Passons déjà le facile : vraiment passionnant, ca se lit d’une traite avec grand plaisir.
Si le sujet n’est pas d’une originalité énorme (dérive de la TV, voyage temporel), Christophe Lambert ne court pas non plus après ses prédécesseurs en cherchant l’outrance dans les dérives ou l’amoncellement d’explications scientifiques fumeuses sur le voyage dans le temps et ses fameux paradoxes. Heureusement.
Restent des dialogues mordants et crédibles, une richesse de l’histoire qui nous donne envie de nous intéresser à ces “créatifs”, un rendu réaliste de la guerre et une illustration superbe et particulièrement accrocheuse.
Un coup de coeur

2060. Un grand Network privé relance le concept de la télé-réalité en envoyant des reporters dans le passé filmer des évènements marquants du XXè siècle.
Mais l’audience du show était en baisse malgré le “suicide” de Marilyn en direct. Lorsqu’un jeune loup lance l’idée du débarquement en Normandie, les miliataires qui chapeautent officieusement le projet approuvent cela pourrait raviver la flamme patriotique des téléspectateurs.
Deux hommes acceptent la mission : un grand reporter et un historien célébre.
Foway, le 5 juin 1944, vers 22 heures : munis de faux papiers, ils se mêlent à la masse des fantassins qui embarquent dans les navires de la flotte d’invasion. Bientôt les hommes du futur arrivent en vue des côtes françaises et assistent au spectacle apocalyptique qui s’y déroule. L’horreur de la guerre est bien réelle. Plongé au coeur de la bataille avec son équipier, l’historien ne tarde pas à remarquer quelques détails singuliers et inquiétants…

Fleuve Noir Rendez-vous Ailleurs (Mars 2005)221 pages 15.00 € ISBN : 2-265-08067-5 Couverture : Manchu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *