Brisingr de Christopher Paolini

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 6.0/10 (1 vote pris en compte)

L’Héritage – 3

Alors qu’Eragon poursuit son apprentissage en compagnie de sa dragonne, il a désormais renoué avec Roran, qui pardonne au jeune homme sa part de responsabilité dans la disparition de ses parents tués par les Ra’zacs. C’est donc tout naturellement qu’ils vont s’unir après avoir tué les Jumeaux, pour affronter les Ra’zacs, responsables de cette disparition et par la même occasion libérer Katrina qu’ils ont capturés. La situation sera des plus compliquées puisque les Ra’zacs se retrouvent très proches du Roi !

Troisième opus des aventures du jeune Eragon qui a bien muri et dont les pouvoirs se sont largement développés. Pas toujours très conscients des responsabilités qui pèsent désormais sur ces épaules, le jeune va se devoir des choix qui pourront peser lourd sur la guerre qui s’annonce, notamment quand il se retrouve face à son passé et à la trahison d’un ancien habitant de son village. Chahuté par la reine des elfes qui le juge irresponsable dans certaines de ces actions, le jeune homme prendra des décisions qui vont probablement le torturer jusqu’à la fin de ces jours.

La guerre se dessine très fortement et les combats vont devenir de plus en plus compliqués à gérer avec ces dissenssions entre elfes, nains, Urgals et humains. Le meilleur volume des 3 même si certains passages m’ont semblé très longs.

Nous n’avons pour l’instant aucune information sur la parution du 4ème volume.

N’oubliez pas le concours jusqu’au 15 avril 2011 :o)

Traduction : Danièle Laruelle

Couverture : John Jude Palencar

Titre Original : Brisingr (2008)

Première Parution

Bayard Jeunesse (Mars 2009) – 824 pages – 21,90 € – 9782747014564

Un peuple en lutte, des exploits héroïques, une épée mythique. La saga se poursuit…

Eragon a une double promesse à tenir : aider Roran à délivrer sa fiancée, Katrina, des griffes des Ra’zacs, et venger la mort de son oncle Garrow. Mais le combat continue contre Galbatorix. Les nains, les elfes, le peuple du Surda et les Urgals eux-mêmes se rallient aux Vardens, sous l’autorité de Nasuada. Ce qui ne va pas sans frictions et rivalités. Quant à Eragon et Saphira, ils n’ont pas achevé leur formation. L”enseignement et les conseils d’Oromis et de Glaedr, le dragon d’or, leur sont plus que jamais nécessaires, car, entre batailles contre les soldats du tyran, luttes intestines et souffrances secrètes – l’elfe Arya est toujours présente dans les pensées d’Eragon -, le jeune Dragonnier et sa puissante compagne aux écailles bleues doivent sans cesse donner le meilleur d’eux-mêmes. Or, depuis que Murtagh lui a repris Zar’roc, Eragon n’a plus d’épée

Brisingr de Christopher Paolini, 6.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *