Buffy : Intégrale 1

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 8.0/10 (1 vote pris en compte)

Ces intégrales s’adressent plutôt aux fans de la série, à mon sens, car l’intérêt littéraire est faible et, si par hasard vous ne connaissez pas encore Buffy, il faut commencer par la découvrir dans la série de Joss Whedon, bien sûr ! ^^
Petit tour d’horizon de ce premier tome par une fan :

 

♠ « La Moisson » de R. Tankersley Cusick

Bon, je vais être dure mais c’est quand même très mal écrit… Je ne me rendais pas compte étant plus jeune et novice en terme de lecture mais c’est du basique de chez basique. Aucune recherche dans les tournures de phrase, des descriptions dignes d’une rédaction de sixième. Mais bon, heureusement, les dialogues et situations comiques de la série sont là, et c’est tout ce qui compte !

Le contenu est présent et j’ai pris plaisir à relire le premier épisode de la série ; j’ai eu l’impression de le revoir en fait. D’ailleurs, ça m’a donné envie de me refaire les saisons en DVD… soyons raisonnable ><

J’avoue que c’est difficile de critiquer quelque chose que je connais par coeur et que j’adore. « La Moisson » est un bon premier épisode qui pose rapidement le décor et introduit les personnages importants de la série.

 

 

♠ « La pluie d’Halloween » de C. Golden & N. Holder 

Cet épisode-ci de Buffy n’est pas un épisode télévisé, il a été entièrement écrit. J’avoue que ce n’est pas mon préféré, l’intrigue met du temps à se mettre en route et ne constitue que la deuxième moitié de ces 120 pages. Un épisode assez simpliste où Buffy va devoir se frotter à des zombies et à Samhain, le démon à tête de citrouille !

 

Buffy se montre un personnage puissant mais qui n’est pas dépourvu de peurs et de faiblesses. C’est aussi un épisode qui permet de mettre en avant la complicité entre Buffy, Willow et Alex ainsi que le rôle de Giles,l’Observateur.

 

L’écriture est légèrement plus aboutie dans ce roman mais rien d’extraordinaire, encore une fois.
Bref, je n’ai pas savouré ce deuxième épisode même si ça reste sympa de découvrir une aventure inédite de la Tueuse.

 

 

♠ « La lune des Coyotes » de J. Vornholt  

Ce que je retiens de cet épisode c’est surtout l’humour, celui qui signe la série télévisée et qui est bien présent ici.

 

Pour la petite histoire, une fête foraine vient de s’installer à Sunnydale et, avec elle, une étrange bande de coyotes investit les rues de la ville à la nuit tombée.
On ne se trouve pas très loin de l’épisode des Hyènes, pour les connaisseurs, et Alex et Willow font preuve d’une bêtise toute particulière. J’avoue que j’ai été un peu déçue de leurs réactions quand tout deux se laissent embobiner par des forains séduisants… coyotes-garous à leurs heures perdues…

 

Malgré les recommandations de Buffy, ils foncent dans le piège les yeux fermés et, cette dernière aidée de Gilesva devoir les sauver de cette sale affaire.

 

Un épisode sympathique dont je ne me souvenais pas du tout. J’ai apprécié qu’il reprenne le mythe des change-formes mais une nouvelle fois, l’intrigue est simpliste.

 

♠ « Sale Affaire » de D. G. Gallagher – INÉDIT –

Ce dernier titre est inédit et plus récent que les précédents puisqu’il date de 2006. Il est aussi plus long et de bien meilleure qualité au niveau de l’écriture. Les descriptions sont davantage travaillées, elles sont utiles et s’intéressent aux pensées des héros, les dialogues ont plus de peps et l’épisode utilise bien la trame de la série.

 

Dans « Sale affaire« , on retrouve mademoiselle Calendar mais aussi Spike et Drusilla, Oz, et Willow commence à s’intéresser sérieusement à la magie ; ce qui correspond plus à la deuxième saison.

 

Pour l’histoire, tout le lycée de Sunnydale est réquisitionné pour une vente de charité et, avant même l’ouverture officielle, chacun semble irrésistiblement attiré par certains objets et les porter ne semble pas être dénué de conséquences…
J’ai de suite été happée par l’intrigue beaucoup mieux écrite et menée que les précédentes. C’est assez gore, les héros ne sont pas épargnés et la résolution de l’énigme n’est pas si simple que cela. Bref, un très bon épisode qui aurait tout à fait pû être télévisé.

 

 

Petite conclusion tout de même pour un avis général sur cette première intégrale. Je salue le choix des éditionsMilady de réédité les romans de la série « Buffy contre les vampires« , c’est tout ce qu’il manquait à leur catalogue je trouve. Les premiers romans proposés dans ce tome ne sont pas excellents au niveau de l’écriture mais « La Moisson » est le tout premier et a le mérite de poser le décor ; néanmoins, je retiendrai surtout le dernier, « Sale affaire« , qui a lui seul mérite qu’on achète cette intégrale : un épisode inédit, bien écrit et qui s’inscrit parfaitement dans la série.
Une intégrale à réserver aux fans tout de même car, je le répète, pour découvrir une série télévisée, il faut regarder la série télévisée 

 

Milady (septembre 2012) – 593 pages – 12€90 – ISBN : 9782811208318

« Un effroyable démon à tête de citrouille invoqué un soir pluvieux d’Halloween, une étrange fête foraine infestée de coyotes aux yeux un peu trop humains, une vente de charité aux objets maléfiques… Et si la petite ville de Sunnydale regorgeait d’attractions plus mortelles les unes que les autres ? La Bouche de l’Enfer n’a pas dit son dernier mot. Retrouvez l’univers culte de la Tueuse mythique, ses alliés et ses ennemis de toujours dans cette intégrale comportant un titre inédit ! »

Traduction : Marie-Aude Matignon & Isabelle Troin

Titres VO : The Harvest (1997), Halloween Rain (1997), Coyote Moon (1998), Bad bargain (2006)

Buffy : Intégrale 1 , 8.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *