BZRK de Michael Grant

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.5/10 (2 votes pris en compte)

9782070655007FS

Noah vient rendre visite une nouvelle fois à son frère, ancien militaire, dont l’esprit a totalement lâché prise et qui ne réussit désormais qu’à crier certains mots tels « Nano », « Macro », BZRK et Bug Man… Dans le même temps, Stone McLure et son père, richissime homme d’affaire, se déplacent en avion lorsque ce dernier se met à perdre de l’altitude sérieusement sans que les deux hommes n’arrivent à contacter le pilote. L’avion se précipite vers un terrain de baseball où la dernière du clan McLure, Sadie, assiste au match. L’avion percutera les tribunes et Sadie s’en tirera grâce à un peu de chance…

Bug Man, un autre jeune garçon, semble être à l’origine de cet accident grâce à l’utilisation de nanotechnologie. Noah et Sadie vont bientôt plongés dans ce monde pour tenter de contrer une conspiration de très grande envergure…

Six cibles, soupira Benjamin (une réaction qui, par étirement des chairs situées entre leurs têtes, arrracha un léger retroussement de lèvres de Charles). Quatre hommes et deux femmes. Tous étroitement surveillés. Chacun requérant une équipe au grand complet. Un chef lignard, un sedonc, des gens pour l’intendance, d’autres pour la sécurité… Ca fait un minimum de dix personnes par équipe.

BZRK est un roman vraiment flippant,  qui va vous rendre totalement paranoïaque. On avait déjà pu approcher les risques des nano technologies en lisant La Proie de Mickael Crichton. La différence majeure est que, dans le cas de BZRK, ce ne sont pas les nano qui s’émancipent mais des hommes qui vont le choix de soumettre toute la population aux contrôles des machines. Comme d’habitude, ce n’est que pour des bonnes raisons, mais comme on le dit souvent « L’Enfer est pavé de bonnes intentions ».

On se prend très vite au duel entre les deux visions du monde qui sont marquées aussi par les deux types de nano utilisées : purement mécanique pour les partisans d’un contrôle de la masse, biologique pour ceux pronant la liberté de pensée.

Bien entendu, nous allons pouvoir apprendre pas mal de choses sur les origines de cette guerre et sur la situation actuelle des forces en place dans cet ordre mondiale et l’auteur, qui signera une trilogie, ne ménage pas ses efforts : le tempo est donné d’entrée de jeu avec cette attaque contre la famille McLure…

Ce livre est un livre jeunesse, enfin jeune adulte comme il convient de le dire maintenant mais pourra sans problème être lu par des adultes tant le sujet est d’actualité et l’intrigue bien construite…

Un premier volume réussit et entraînant qui m’a tenu en haleine !

Gallimard Jeunesse (septembre 2013) – Pole Fiction  – 453 pages – 9782070655007
Traduction
 : Julien Ramel
Titre Original : BZRK

2040, Sadie McLure eut savoir qui a assassiné sa famille. Noah Cotton a besoin de comprendre ce qui a conduit son frère à la démence. A la recherche de réponses, les deux adolescents se retrouvent projetés dans le monde fascinant de la nanodimension – et au cœur de la plus incroyable bataille jamais menée pour sauver la liberté des hommes. 

Gallimard Jeunesse (20 septembre 2012) – 431 pags – 9782070646562
Traduction
: Julien Ramel
Titre Original : BZRK

Le monde a besoin d’une nouvelle sorte de héros.
Une guerre mondiale fait rage.
Vous ne pouvez pas la voir, mais elle se déroule PARTOUT autour de vous. EN VOUS. Au plus profond de VOTRE CHAIR. 

Site web : http://gobzrk.com/
Application Androïd et Iphone : BZRK

BZRK de Michael Grant, 9.5 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *