Capture de Kelley Armstrong

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Femmes de l’Autremonde, tome 2

L’écriture de Kelley Armstrong est absolument exquise. Pas de demi-mesure avec elle, cela commence par les 600 pages de chaque tome ; énorme vous allez me dire, eh bien non ! il faut au moins ça pour passer un moment de lecture plus qu’agréable ; « Capture » commence par de l’action et ne s’arrête plus, l’humour est omniprésent et les personnages ne manquent pas de caractère.

Ces derniers sont d’ailleurs longuement développés à l’aide de souvenirs et d’anecdotes. Ils sont complets et très attachants. Elena, l’héroïne, femme loup-garou, me plaît vraiment beaucoup : elle est indépendante, forte, parfois cruelle mais extrêmement touchante, notamment lorsqu’elle dévoile son passé. L’autre personnage dont je suis fan dans cette série, est Clay, un autre loup-garou ; j’aime vraiment sa relation avec Elena, aussi tendre et fraternelle que brutale et bestiale… D’autres personnages font leur entrée dans ce deuxième tome, tous des créatures fantastiques bien différentes des loup-garous et j’ai beaucoup aimé quand Elena découvre que ces autres créatures ne sont pas des légendes, comme elle le pensait.

En ce qui concerne l’histoire, Elena va se retrouver enfermée dans un centre ‘d’étude’ sur les êtres surhumains et va vite découvrir que tous ces scientifiques sont délirants et ne nourrissent pas les meilleurs desseins. Beaucoup de rebondissements, beaucoup d’action et, chose génial, d’une manière très subtile, Kelley Armstrong nous permet d’en apprendre un peu plus sur la ‘naissance’ d’un loup-garou.

Pour conclure, la série des Femmes de l’Autremonde est une petite pépite au milieu de toutes les séries de bit-lit. Je vous la conseille absolument ! (^-^)

«  Elena Michaels est une femme recherchée. Elle n’a pourtant rien fait de mal. Enfin, pas récemment. Mais il y a dix ans, son amant l’a changée en loup-garou. La seule femme loup-garou au monde, en vérité.

Et aujourd’hui, alors qu’elle parvient enfin à l’accepter, un groupe de scientifiques apprend son existence. Ils la pourchassent et elle s’apprête à foncer droit dans leur piège. Mais c’est sans compter sur la famille adoptive d’Elena, la Meute, qui ne reculera devant rien pour la retrouver. Et sans compter non plus sur Elena elle-même, ce qui est une grossière erreur… »

Milady (janvier 2010) – 600 pages – 8€ – ISBN : 9782811202712

Traduction : Mélanie Fazi

Couverture : Anne-Claire Payet

Titre VO : Stolen (2003)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *