Cavalier Pâle : Elias d’Eli Esseriam

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 10.0/10 (1 vote pris en compte)

Apocalypsis – Tome 3

Elias est habitué à visiter les hôpitaux, la faute à sa mère qui y travaille. Mais cela ne l’empêche pas d’être responsable de la mort de nombreuses personnes, y compris cette mère qui lui a tant apporté… Son pouvoir est complété par une capacité à voyager dans le temps, ce qui lui permet de revoir cette femme à qui il doit tout.

Mais ces voyages semblent avoir des conséquences sur son intellect et la personne qui lui rend visite du futur, lui-même, l’alerte sur le fait qu’il sera responsable s’il continue ainsi de l’échec de sa mission.

Tu n’as jamais pu oublier. Chaque soir, une fois seul dans ta chambre, les yeux grands ouverts dans le noir, tu repensais à cette petite fille que tu as condamnée à la nuit.

Dernière présentation des cavaliers de l’Apocalypse après Alice, Edo et Maximilian, Elias est présenté de façon radicalement différente des 3 autres. Du fait de son pouvoir bien sûr. Cette capacité à voyager dans le temps l’a complètement déstabilisé et plutôt que d’avoir une avancée linéaire du récit, nous faisons des bons au travers de ses souvenirs. Ce qui est bien vu d’un point de vue narratif mais qui m’a pour ma part gêné donnant l’impression d’un récit totalement hâché…

Mais, bien entendu, ce titre doit être lu aussi en attendant la parution du dernier tome qui marquera l’Apocalypse avec un grand A… Je suis curieux de voir comment ces personnalités, toutes plus différentes les unes que les autres, vont pouvoir conduire l’Apocalypse et choisir les 144000 âmes…

Matagot – Nouvel Angle (Juin 2012) – 262 pages – 14.90€ – 9782354502119
Couverture :
Aurélien Police

Tu as essayé d’inverser les effets de ton don, avant que tu admettes que tu n’étais pas fait pour ça. Tout simplement. Ce n’est pas ton rôle de guérir ton prochain. Un Cavalier de l’Apocalypse n’existe pas pour ça. Sa mission, sa destinée, ce n’est pas d’être un héros. Et cette réalité indéniable te fait souffrir chaque seconde de chaque heure de ta vie. Heureusement pour toi, cette dernière n’est pas censée durer. 

Cavalier Pâle : Elias d'Eli Esseriam, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *