Ce qui dort dans la nuit d’Erik L’Homme

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 7.0/10 (1 vote pris en compte)

A comme Association – Tome 6

Depuis la mort d’Ombe, Jasper entend la jeune femme dans son esprit. La situation de l’Association semble aussi s’être complexifiée puisque Jasper, qui se rend à son rendez-vous, y trouve porte close. Le jeune garçon va donc devoir continuer son enquête tout seul et tenter de percer tous les mystères qui entourent les cadavres qui s’amoncellent ainsi que la présence de cet étrange joueur de tambour à la poursuite de Walter.

On peut vivre sans penser à la mort. On peut aussi vivre en pensant à elle.
Je ne dis pas être obsédé par elle, non. Mais simplement  se rappeler qu’elle est là, pas loin. Juste à côté. Histoire de ne pas gaspiller sa vie.

Sixième volume des aventures de Jasper et Ombe (après La pâle lumière des ténèbres, les limites obscures de la magie, l’étoffe fragile du monde, le subtil parfum du soufre et Là où les mots n’existent pas), où Ombe n’existe que sous la forme de pensée (ou possession ?) collant à notre jeune magicien. L’intrigue se complexifie avec la disparition de membres éminents de l’Association, les agents stagiaires prennent une place centrale et le jeune garçon se trouve trimbaler de scène de crime en scène de crimes. Les ennemis deviennent de plus en plus puissants, et leur cible n’est pas toujours très claire.

Entrez à nouveau dans ce récit, prévu à l’origine pour être écrit à 4 mains / 2 éditeurs, et tenant toujours toutes ses promesses… En attendant le prochain et avant-dernier volume – Car nos coeurs sont hantés – en février 2012.

Gallimard Jeunesse / Rageot (Novembre 2011) – 207 pages – 9.90 € – 9782070642076
Couverture :
Didier Gatepaille

 

Ce qui dort dans la nuit d'Erik L'Homme, 7.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *