Certains l’aiment noir de Foerster

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.0/10 (1 vote pris en compte)

foerster

Certains l’aiment noir reprend une cinquantaine de saynètes de Foerster publiées dans les Fluides Glacials durant les années 80 / 90. L’auteur a été prolifique (plus de 200 histoires !) et il a du être difficile de faire un choix dans l’ensemble de l’oeuvre de l’artiste.

Comme le suggère le titre, les histoires sont toutes sombres, nous plongeant dans les méandres de l’âme humaine où vous trouverez des enfants parricides suite à sa fréquentation d’une nouvelle école, des hommes victimes de transformation plus étranges les unes que les autres, vous croiserez des créatures étranges…

Mais cette noirceur serait déprimante si l’auteur ne réussissait pas à y immiscer un humour aussi noir que le récit en lui-même et conduisant un une bonne crise de rire là où ne devrions être totalement effrayé. L’auteur joue d’ailleurs sur l’ensemble de ces histoires sur le chaud et froid, opposant l’humour à l’horreur, toujours avec brio, s’offrant au passage une bonne dose de cynisme sur l’attitude humaine et ses travers, son appât du gain et la préférence de son confort…

Alors, pour ceux qui ne connaissent pas l’auteur (ce qui était mon cas), ce “recueil” sonne vraiment comme un éloge de l’humour noir… Fluide Glacial nous propose donc un bel objet préfacé, s’il vous plaît, de Ferri et Larcenet qui ont pour l’occasion fait une petite histoire bien sympathique :).

Fluide Glacial (Avril 2014) – 288 pages – 35.00€ – 9782352073055

Noir et éclatant, monstreux et magnifique, horrible et drôle, effrayant et fascinant, cauchemardesque et envoûtant, affreux et désirable, morbide et captivant…
Oserez-vous entrer dans l’univers de Foerster?

Certains l'aiment noir de Foerster, 9.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *