Chroniques de l

Présenté comme un recueil de nouvelles, ce roman rassemble effectivement une dizaine de textes de longueur croissante que j’ai pourtant du mal à imaginer lisibles séparément tant l’ensemble est cohérent: univers commun, personnage récurrent, histoire déroulée au fil des textes en dépit de sauts dans le temps.

Certes, l’histoire ne m’a pas paru sortir de l’univers fantasy classique : un double affrontement entre des forces humaines normales d’une part (Gemmel vous voyez ?) et des forces plus magiques d’autre part (Déité bénéfique/Déité malveillante).
Pourtant, en dépit de ce format peut etre déjà vu, il faut reconnaitre à ce livre au moins 2 grandes qualités.

D’abord il est bien écrit. Ca n’a l’air de rien mais ça compte: on se prend à l’histoire et on va jusqu’au bout sans s’ennuyer. Malheureusement, il reste encore un peu trop de fautes de correction (Edilivre).

Ensuite, ce livre se raccroche à un univers “fantasy africaine” (“sword and soul”) qui est très intéressant et constitue bien l’originalité de ce roman : on passe en Afrique, en Asie, le vocabulaire emprunte clairement à d’autres univers que nos références standardisées occidentales (Sauf Kal Gibran le poete fou quand même…) et on est très contents de ne pas croiser un elfe.

Bref, un roman qui mérite qu’on ne s’arrète pas à la couverture, peu réussie à mon goût.

Les invasions barbares ont submergé l’Empire des Terres de l’Ouest. Son allié, le Haut-Roi du continent Azanien, a été assassiné par trois officiers félons. Ces deux drames précipitent le monde connu dans une sombre période de feu, de sang et de décadence que les poètes, les érudits des temps anciens appelleront l’Âge de Fer. Les huit nouvelles de ces Chroniques, qui narrent l’ascension de l’Architecte du Chaos dissimulé sous les traits bienveillants de l’Être Suprême, sont dominées par un homme d’extraction modeste affrontant les forces d’un destin tragique. Des confins des royaumes Extrême-orientaux ou levantins aux marches du puissant royaume azanien de Khem, tel un héros de légende, Iska transcende sa simple condition de marin-pêcheur pour lutter à armes inégales contre la Philosophie du Mal.
Edilivre 268 pages 18.50 € ISBN : 9782812114632 (2010)
Couverture : Kwamé Maherpa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *