Chroniques de l’Inquisition (les) de S.P. Somtow

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Voici une intégrale des chroniques de l’inquisition du grand S.P. Somtow réunit en deux volumes par les éditions Denoël

Fille-qui-n’a-pas-encore-de-nom vit dans la muraille du ciel et arrive en âge de choisir son métier. Bientôt, un nom lui sera donné et ses yeux lui seront arrachés _ telle est la tradition. Mais la jeune fille a un secret : contrairement aux autres membres de son peuple, elle distingue les non-ténèbres, les choses et les gens qui les peuplent. Bien décidée à profiter de ce don, elle quitte sa famille, en ignorant que derrière la cruauté de la tradition se cachent ses véritables maîtres, les Inquisiteurs _ des êtres terribles, capables de détruire des planètes entières. Récit d’aventures initiatiques, description minutieuse d’une tyrannie disséminée sur plus d’un million de mondes, Chroniques de l’Inquisition évoque les meilleurs romans de Jack Vance. Rarement une Œuvre se Space opera aura fait montre d’une telle chatoyante et d’une telle cruauté.
Denoël Lunes d’encre (Juin 2005)1562 pages 27.00 € ISBN : 2-207-25566-2
Traduction : Gilles Goullet
Titre Original : The Light on the sound ; The Throne of Madness ; Utopia Hunters ; The Darkling Wind (1986)

Couverture : Manchu
Réédition 27.00 € ISBN : 2-207-25565-4
Fille-qui-n’a-pas-encore-de-nom vit dans la muraille du ciel et arrive en âge de choisir son métier. Bientôt, un nom lui sera donné et ses yeux lui seront arrachés _ telle est la tradition. Mais la jeune fille a un secret : contrairement aux autres membres de son peuple, elle distingue les non-ténèbres, les choses et les gens qui les peuplent. Bien décidée à profiter de ce don, elle quitte sa famille, en ignorant que derrière la cruauté de la tradition se cachent ses véritables maîtres, les Inquisiteurs _ des êtres terribles, capables de détruire des planètes entières. Récit d’aventures initiatiques, description minutieuse d’une tyrannie disséminée sur plus d’un million de mondes, Chroniques de l’Inquisition évoque les meilleurs romans de Jack Vance. Rarement une Œuvre se Space opera aura fait montre d’une telle chatoyante et d’une telle cruauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *