Chroniques des Guerres Post-Zom

Chroniques des Guerres Post-Zomériques 1

Lorsqu’une première ville se fait attaquer par les Elfes, tout le monde pense à une plaisanterie, de mauvais goût certes, mais une plaisanterie, c’est pourquoi le Roi Athanael-Le-Tranquille ne prête qu’une oreille distraite à ces «racontars ».
Pourtant la situation semble évoluer très vite et lorsque le seul survivant de la précédente attaque vient à se faire tuer en prison, Athanael commence à se poser des questions : et si tout était vrai ?
Ses conseillers et les militaires, habitués à des lunes de paix suite aux guerres Zomériques vont tout faire pour éviter la guerre.

La première chose qui m’a attiré sur le livre est la couverture car elle me rappelait des affiches de vieux films de séries Z… D’ailleurs, j’avais pensé dans un premier temps qu’il s’agissait de zombies non d’elfes 
L’action démarre dès le début du roman par la première attaque en règle d’une ville par un peuple qui n’a pourtant plus le droit de porter d’armes, à savoir les elfes. L’explication de la raison de la sortie de cette période de paix n’est pour l’instant pas abordée et quand on réfléchit, on se rend même compte que les elfes vont tout essayer pour retarder l’affrontement final.
Les hommes sont devenus «encroûtés » et nombreux sont ceux qui préferaient trouver un terrain d’entente, et vont se donner tous les moyens pour parvenir à leurs fins
Les intrigues de cour, le pacifisme exarcerbé (qui m’a fait penser à certain moment à l’attitude de Pierce Brosnan dans Mars Attacks), et l’incapacité de réaction des têtes pensantes du royaume sont des éléments que nous allons découvrir au fur et à mesure de la crise mais ces attitudes, que nous pourrions qualifier de politique de l’autruche, seront heureusement contrebalancées par quelques personnes courageuses.
Le fait qu’il s’agisse d’un premier roman apparaît pourtant dans certaines scènes avec quelques maladresses sans aucune conséquence), je pense notamment à la scène avec l’aveugle où cet aveugle arrête ses remarques lorsqu’il «voit » la tête de son vis-à-vis…
C’est pourtant une vraie bonne surprise, je ne m’attendais pas forcément à une Œuvre aussi intéressante chez un éditeur peu connu pour ses Œuvres de Fantasy.

Les Elfes ont attaqué. Le fort de l’Isthme est tombé le premier jour de la Lune Rousse. La nouvelle ne parvient pas immédiatement à Coralion. Et lorsqu’elle arrive enfin, personne n’y croit. Des lunes et des lunes de paix ont endormi les esprits les plus belliqueux. A quand remontent les terribles guerres Zomériques ? Les conseillers du Roi, gonflés de suffisance, minimisent l’incident. Quand, enfin, ils se réveillent, la mobilisation est lancée mais les Elfes demeurent introuvables… La guerre des Drôles a commencé.
EdiLivre Coup de CŒur (2008)382 pages 9.99 € ISBN : 9782353351947

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *