Chroniques Martiennes de Ray Bradbury

JACQUES
De la poésie, de la nostalgie, du lyrisme et des regrets d’un monde disparu avant d’avoir été. Un des meilleurs de Bradbury, constamment réédité et étudié en classe de français!

ETIENNE
Pour moi ce livre partait très mal : les fusées et les bonhommes verts, très peu pour moi, merci. Et finalement, quand j’ai fait abstraction de ces guignolades technoimaginaires, je suis rentré très facilement dans cette construction originale, qui ressemble à un recueil de nouvelles mais est effectivement un roman, cohérent et rempli de suspense.
De nombreuses chroniques sont très originales, parfois droles, parfois franchement pessimistes. Elles ne laissent pas indifférent en tout cas.

Dans un monde où la lecture est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers brûle tous les livres dont la détention est interdite. Mais un de ces nombreux pompiers, Montag, en proie au doute, commence à rêver d’une société différente, qui ne bannirait pas la littérature et l’imaginaire au profit de biens de consommation éphémère. Il devient dès lors un dangereux criminel, impitoyablement pourchassé. Considéré comme l’un des trois ouvrages d’anticipation les plus importants du XXè siècle avec 1984 et Le Meilleur des mondes, Fahrenheit 451 a été porté à l’écran par François Truffaut dans les années soixante.
Folio (2002)739 pages 29.00 € ISBN : 9782207259887 Titre Original : The Martian Chronicles (1950)

Denoël 318 pages 4.60 € ISBN : 2-070-41774-3
Quatrième«”J’ai toujours voulu voir un Martien, dit Michael. Où ils sont, papa ? Tu avais promis.
Les voilà”, dit papa. Il hissa Michael sur son épaule et pointa un doigt vers le bas.
Les Martiens étaient là. Timothy se mit à frissonner.
Les Martiens étaient là – dan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *