Clockwerx (série BD 2 tomes de Henderson, Salvaggio, Heustache)

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Londres, XIXe siècle. Les Clockwerx sont des robots issus d’un projet top secret à  l’échelle mondiale, qui tirent leur énergie de fragments de météorite. Molly Vane était ingénieur sur le projet Clockwerx, avant de découvrir que son travail doit être utilisé à  des fins militaires. Elle décide alors de contrecarrer les plans de ses anciens employeurs

Aux humanoides associés, dans les 13€, 2 tomes pour l’instant (oct2012)

Ambiance Steampunk donc situation géographique stupéfiante d’originalité : Londres. Des méchants industriels avides détournent des fins généreuses initiales les robots concus toute seule comme une grande par une jeune héroine.

Evidemment, au siècle de la vapeur, l’énergie nécessaire pour animer ces machines qui ne connaissent par les roulements en céramique est considérable mais ils disposent heureusement de leur petite centrale nucléaire personnelle fonctionnant au lucyférium (faillait oser). Et les gentils se battent contre les méchants et devinez qui gagne ?

Bref, autant j’ai vraiment un gout prononcé pour le steampunk notamment en anime (le chateau dans le ciel, steamboy), autant je trouve le scénario de cette série particulièrement banal. La seule originalité est que l’héroine perd un bras et se fait draguer quand même (par un homme hein, faut pas pousser quand même). Pour le reste, le dessin est bien dans l’ambiance mais ne sauve pas la série.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *