Complainte de Sombrevent (La) de Jean-Luc Bizien

Chroniques de la Lune de Sang 2

Dans ce monde où les rayons des astres sont mortels pour la majeure partie des peuples, Kaylan et Sheeba furent envoyé dérober des herbes chez les Aveugles.
Ce crime ne peut rester impuni !

Depuis que Kaylan et Sheeba ont accompli leur méfait, les Aveugles préparent leur vengeance et – espèrent-ils – la chute de Sombrevent, la cité suspendue.
Aidé en cela par le développement des émeutes sur la dernière marche de la ville, livrée à des cohortes de loups-garous et sous le pouvoir de certaines sectes, le Gris-Mage va se retrouver en position bien délicate.
La marge de manoeuvre risque d’être très faible pour sauver Sombrevent et ses habitants.

L’action de ce deuxième volume est beaucoup plus intense que dans le premier, en tout cas c’est l’impression que j’ai eu.
Nous espèrons tout au long de l’intrigue le retour de Kaylan, mais tout ne fonctionne pas nous le souhaiterions.
Le “héros” masculin est dans cette aventure l’exact contraire du premier. Timoré et pas loin d’être peureux, il va plutôt subir l’aventure qu’en être un élémet moteur.
Le seul Hic, le seul point noir est à mes yeux la facilité avec laquelle un certain guerrier intervient et gagne… Remettant en question l’action des autres membres du groupe !

Ivres de vengeance, les Aveugles font appel au conseil des Marches. la loi est formelle : le Gris-Mage est contraint à une entrevue. Pour le souverain, cette rencontre peut s’avérer funeste car ses ennemis dirigent une mystérieuse chorale, dont le chant tue… ou rend fou. De plus, le maître de Sombrevent est confronté au chaos qui règne sur la cité suspendue : créatures hybrides et comploteurs s’y multiplient, tandis que la complainte s’efface devant le martèlement incessant de tambours de guerre.
La grande prêtresse de la Ville-Vertige et ses deux champions – FAwna, une de ses disciples, et Karak’Dorn, jeune officier aux aspirations pacifiques – vont affronter garous et sectateurs au coeur d’un étourdissant sabbat.
Qui pourra les aider dans leur combat ? Peut-être ce guerrier d’ombre et de lumière, surgi de nulle part ? A moins qu’il ne s’agisse du messager de la mort et de la désolation

Octobre Croix des Fées (Avril 2006)269 pages 9.99 € ISBN : 2-915-62109-8 Couverture : de Jean-Philippe Chabot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *