Conan le vagabond de Robert Erwin Howard

4 nouveaux textes de Conan, deux déjà publiés de Howard, deux manuscrits mis au point par Sprague de Camp et Carter :
– Larmes noires
– Les Ombres de Zamboula
– Le Diable d’airain
– Le Kriss

Agé d’environs 30 ans, Conan est loin de sa Cimmérie natale, mais au sommet de sa force physique. Depuis plusieurs mois, il commande une tribu de Shémites avec lesquels il razzie villes et caravanes. Mais suite à une embuscade, il se lance à la poursuite d’un renégat en plein désert. Malgré leur loyauté à Conan, ses hommes préfèrent renoncer et l’abandonnent seul dans le désert. Il continue alors sa route, déterminé à assouvir sa vengeance au péril de sa vie et arrive à la ville d’Aklath, où il est accueilli avec joie par les habitants. Car ils sont sous le coup d’une malédiction, qui détruit progressivement la ville. Une déesse s’est installée en ville et oblige les autochtones à la fournir en victimes humaines, quand ils ne le font pas, elle aspire la vie de la vallée, qui est de plus en plus désertique. Ils chargent Conan de la vaincre, et pour le motiver, font du renégat qu’il poursuit la prochaine victime de la déesse vampire…

4 nouveaux textes de Conan, deux déjà publiés de Howard, deux manuscrits mis au point par Sprague de Camp et Carter :
– Larmes noires
– Les Ombres de Zamboula
– Le Diable d’airain
– Le Kriss

Agé d’environs 30 ans, Conan est loin de sa Cimmérie natale, mais au sommet de sa force physique. Depuis plusieurs mois, il commande une tribu de Shémites avec lesquels il razzie villes et caravanes. Mais suite à une embuscade, il se lance à la poursuite d’un renégat en plein désert. Malgré leur loyauté à Conan, ses hommes préfèrent renoncer et l’abandonnent seul dans le désert. Il continue alors sa route, déterminé à assouvir sa vengeance au péril de sa vie et arrive à la ville d’Aklath, où il est accueilli avec joie par les habitants. Car ils sont sous le coup d’une malédiction, qui détruit progressivement la ville. Une déesse s’est installée en ville et oblige les autochtones à la fournir en victimes humaines, quand ils ne le font pas, elle aspire la vie de la vallée, qui est de plus en plus désertique. Ils chargent Conan de la vaincre, et pour le motiver, font du renégat qu’il poursuit la prochaine victime de la déesse vampire…

J’ai Lu SF (1982)250 pages ISBN : 2-277-21935-5
Traduction : Eric Chedaille
Titre Original : Conan the Wanderer (1968)

Couverture : Frazetta
1968

Infatigable, Conan? Certes, et invincible. Car, malgré les embûches, les pièges, les ennemis, le barbare solitaire poursuit sa route avec la même et farouche détermination. Une détermination que ni la magie ni le surnaturel n’ébranlent. Dans cette nouvelle série des aventures de Conan, le géant barbare survit au terrible désert de la Désolation Rouge, triomphe de la déesse vampirique d’Akhlat, échappe aux esclaves cannibales de Darfar et sauve la belle Nafertari des griffes du prêtre de Hanuman. Mais toutes ces épopées ne sont rien en regard du combat titanesque qui l’attend dans l’île de Xapur… Echappera-t-il à la monstrueuse créature d’airain sortie tout droit des abysses de Dagonie et qui en veut à sa vie?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *