Les conquérants d’Omale de Laurent Genefort

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Deuxième “vrai” tome de l’univers d’omale (il existe aussi des nouvelles éparses) qui permet de découvrir un peu plus de la richesse de cette planète créée par Laurent Généfort. On en découvre assez peu finalement, puisque plusieurs éléments nous rappelent qu’omale est un univers énorme, que ce que nous en connaissons ne couvre qu’une infime partie de sa surface (et donc que l’auteur peut écrire un nombre de tomes encore important…).
Mais les tomes d’Omale n’ont pas pour objectif de faire avancer la connaissance de cet univers mais plutot de nous faire suivre une aventure ponctuelle. En l’occurence, on suit en parallèle plusieurs histoires : la nappe obscure qui se déplace sur la surface de la planète, la mission sensée mettre fin à la guerre et les tractations diplomatiques entre les 3 espèces principales. L’ensemble est très bien mené et compense largement la frustration de ne jamais en savoir plus sur Omale.

J’ai Lu Science Fiction (Février 2005)443 pages 7.80 € ISBN : 2-290-32553-8
Couverture : Richard Guerineau

Depuis des siècles, la guerre fait rage entre les trois espèces qui peuplent la surface d’Omale : les Hodgqins, les Chiles et les humains. A l’ouest, le front qui oppose les humains aux Chiles s’étend sur vingt mille kilomètres et mobilise des millions d’hommes. Une mission secrète est destinée à en changer la face… Ailleurs, une catastrophe inexplicable frappe Omale : une nappe d’obscurité avance aussi rapidement qu’inexorablement, plongeant les terres traversées dans un hiver polaire invivable. Et plus loin encore, le seul territoire neutre au sein de cet âge obscur – où se lient les tractations diplomatiques entre les, espèces – semble menacé par un complot… Trois destins qui s’entrecroiseront pour tisser la trame d’une fresque épique

Denoël (Novembre 2012) – Lunes d’Encre – 868 pages – 30,00 – 978207109656
Couverture : Manchu
Omale… Imaginez une sphère de matière ultra-dense, englobant un soleil. A l’intérieur de cette coquille de dizaines de millions de fois la surface terrestre : de l’air et de la vie; des espèces intelligentes, aussi. Là, sous un soleil à jamais immobile, les Humains, arrivés par une éphémère porte de Vangk, ont dû repartir de zéro. Au fur et à mesure des âges, alors que l’univers extérieur se muait en simple mythe, ils ont dû tisser une histoire avec leurs voisins extraterrestres : les Chiles, grands et puissants, et les sages Hodgqins. 
Une histoire faite de commerce et de guerre, d’exploration des Confins, mais où les grands mystères demeurent : quels êtres aux pouvoirs semi-divins ont édifié Omale, et pourquoi y ont-ils piégé toutes les espèces de la Galaxie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *