Damnés de Lauren Kate

Tout d’abord, j’aimerais dire un grand merci à Diane des éditions Bayard Jeunesse, que j’ai pris l’initiative de contacter (comme quoi, ça fonctionne parfois ^^) et qui m’a très gentiment fait parvenir un kit “Damnés” qui contenait le roman en avant-première, une clé USB ‘collector’ et une trousse ‘collector’ aussi.

Entre moi et “Damnés” c’est un peu une longue histoire d’amour. Cela doit bien faire 6 mois que j’avais craqué pour sa couverture en VO, sachant qu’il allait bientôt être édité en France, j’attendais patiemment. Puis, annoncé pour le 18 novembre 2010, le mois dernier je vois les concours fleurir sur les blogs, je participe mais ne gagne pas et me dis, pourquoi pas moi ! Le 29 octobre dernier, le voici entre mes mains et je l’ai dévoré en deux jours à peine.

La couverture est sublime, en texture gomme, un peu salissante mais très douce. L’illustration, elle, est de Fernanda Brussi, je vous invite d’ailleurs à parcourir son deviant art, ses oeuvres sont magnifiques.

L’écriture de Lauren Kate est très simple, c’est un roman qui se lit très vite. Dans les dialogues, elle utilise un langage relativement familier qui sied bien aux personnages adolescents.

J’ai trouvé le roman assez long à débuter mais Lauren Kate prend le temps de présenter chaque personnage, de poser le décor et les questions se multiplient….  Il faudra être très patient car les révélations ne sont faites que dans les toutes dernières pages.

L’ambiance est sombre, je l’ai trouvée proche de celle de “La Maison de la nuit” de P.C. Cast avec cette école mystérieuse, Sword&Cross, où les élèves ainsi que les professeurs semblent cacher de sombres secrets….

Luce, personnage principal de ce roman, m’a parue superficielle au début et parfois naïve, elle ne comprend pas toujours très vite les choses qui l’entourent. Par contre, j’ai adoré sa façon d’être, très à l’aise avec les gens même ceux qu’elle ne connaît pas. Elle n’en est pas moins à la recherche d’elle-même : traumatisée par son passé, elle ne sait pas bien ce qu’on attend d’elle dans cet établissement, elle est hantée par des ombres noires et comble du comble, elle va vite être confrontée à un dilemme.

Ce dilemme c’est son attirance pour deux garçons de Sword&Cross : Cam et Daniel, respectivement trop gentil et trop distant. La curiosité de Luce va d’ailleurs l’amener vers de surprenantes découvertes.

D’autres personnages gravitent autour de Luce, comme Penn qui va rapidement devenir sa meilleure amie, à laquelle je me suis beaucoup attachée, ainsi qu’Arianne, pleine d’humour, qui va en quelque sorte devenir sa tutrice.

L’histoire avance donc relativement doucement, les lieux et personnages sont introduits, le triangle amoureux s’installe. D’abord frustrée par l’importance que donnait Lauren Kate aux amours complexes de Luce, j’ai pris mon mal en patience alors que les mystères s’épaississaient tout au long du roman. Arrivée aux tous derniers chapitres, je me dis que j’ai bien fait car les révélations y sont à couper le souffle !

Pour conclure, ce premier tome de “Damnés” est une histoire qui met du temps à s’installer mais qui révèle un potentiel énorme dans ses derniers chapitres, bref, je pense qu’il va être très difficile d’attendre juin 2011 pour pouvoir lire la suite…

“Lorsque Luce rentre à Sword & Cross, un lycée d’éducation surveillée, elle est d’emblée attirée par le ténébreux Daniel.
Dans cet endroit sinistre où les portables sont interdits, où les élèves ont un passé lourd et où des caméras surveillent les moindres faits et gestes de chacun, Daniel devient une obsession.
Mais le jeune homme évite Luce, qui est aussi courtisée par Cam, un beau brun aux yeux verts. Malgré sa fascination pour Daniel, Luce n’arrive pas à résister à Cam. Ce dilemme perturbe la jeune fille, déjà déstabilisée par la présence d’ombres, qui la poursuivent et l’inquiètent depuis l’enfance.
Tout est conçu pour que l’ordre règne à Sword & Cross, pourtant ce lieu deviendra le théâtre de drames troubles et mystérieux.”

Bayard jeunesse (18 novembre 2010) – 438 pages – 16,90€ – ISBN : 9782747033664

Traduction : Elisabeth Luc

Couverture : Fernanda Brussi

Titre original : Fallen (2009)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *