Darl Lord: l’Ascension de Dark Vador de James Luceno

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Année Starwars :-19

Avis mitigé sur ce roman : mitigé car les personnages secondaires sont très effacés, que ce soit les Jedi, l’Empereur ou les clones. Les Jedi font un effort tout particulier pour être insignifiants et être démoralisés : de la bonne chair à sabre laser pour Vador. Vite créés, vite oubliés ces personnages.
Mitigé aussi pour l’intrigue pas fondamentale : elle n’apporte que peu de chose au processus de transformation de Skywalker en Vador. Il prend un peu mieux conscience de ses pouvoirs.

Par contre, malgré ces réticences, il reste écrit par James Luceno, un auteur habitué à SW, capable du meilleur (la force unifiée) comme du moins bon (les agents du chaos). La lecture reste un vrai plaisir, animée de quelques bons moments (le combat des wookies par exemple).
Quatrième : Tandis que les forces impériales s’acharnent à démanteler le Mouvement séparatiste au cours d’un combat san smerci en périphériede la galaxie, l’Empereur accélère le processus de transformation de son jeune apprenti en le confrontant à un groupe de Jedi. Knights essaie d’échapper à l’emprise des forces du mal. Quand à Vador, qui traque Roan Shryne et Olee sans relache, il livre un combat intérieur contre sa nouvelle identité.
Est il devenu Dark Lord, le bourreau de l’empereur, ou est il tuojours Anakin Skywalker, le Jedi torturé et prisonnier d’un exosquelette maléfique ?

Fleuve noir : (juin 2007) -343 pages – 7.20 € – ISBN : 2-265-08510-3 – enfants
Traduction :Anne-Virgine Tarall

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *