De mes doigts morts… de Cullen Bunn et Brian Hurtt

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 8.0/10 (1 vote pris en compte)

9782365773751FSThe Sixth Gun – Tome 1

La mort du Général Oliander Bedford Hume est entrée dans la légende tant le personnage a fait preuve de barbarie pendant la guerre civile s’appuyant sur des artefacts puissants, des armes magiques, pour parvenir à ses besoins. Sa femme a lancé la recherche du sixième pistolet alors même que Drake Sinclair le piste lui aussi…

Mais les hommes de Hume arriveront à retrouver l’arme avant Drake et si l’arme n’est pas récupérée directement, c’est grâce à l’intervention de Becky, belle-fille de l’homme qui se l’est approprié la mettant sous son contrôle.

L’enfer lui-même ne reprendrait jamias cette arme

Plongée dans l’Amérique post-Guerre civile avec un comic qui flirte avec le genre du western, le fantastique bien entendu et un petit côté thriller qui ravira un public plus large. Le récit est particulièrement violent, il faudra donc le réserver à un public averti ;). L’histoire va se dérouler selon plusieurs axes : la traque de l’arme par la femme du général, la recherche du général par ses proches, la traque de Drake et la volonté de vengeance de Becky. L’articulation entre toutes ces actions est très maîtrisée et ne perd à aucun moment le lecteur qui va se retrouver entraîner par l’aciton et l’intrigue : aucun répit ne lui sera accordée.

L’ambiguité du personnage de Drake est, je trouve, l’intrigue la plus intéressante et j’éviterai de vous en dire la raison pour ne pas dévoiler une part du mystère.

Ce premier volume se suffit à lui-même bien que la suite soit une évidence. J’ai d’ailleurs trouvé surprenant la fin de ce récit mais chut ;).

Le dessin et surtout les couleurs reflètent très bien les ambiances du récit, le soin dans les détails rend les scènes réalistes et certaines fois “cliniques”. 06

Urban Comics (Juin 2014) – 176 pages – 17,50€ – 9782365773751
Scenario :  Cullen Bunn
Dessin : Brian Hurtt
Couleur : Brian Hurtt & Bill Clabtree

Alors que le continent américain se remet difficilement des blessures de la Guerre Civile, d’inquiétants individus sillonnent le grand ouest à la recherche de six pistolets maudits détenant à eux seuls assez de puissance pour mettre fin à l’humanité. Parmi eux, le général confédéré Oleander Hume, créature suspendue entre la vie et la mort, attend dans son cercueil le jour où il pourra enfin remettre la main sur l’un de ces artefacts.
Pour l’heure, son épouse et quatre de ses cavaliers les plus fidèles ont retrouvé la trace de l’une de ces armes entre les mains de Becky Montcrief, jeune femme cherchant à venger la mort d’un de son père adoptif.

De mes doigts morts... de Cullen Bunn et Brian Hurtt, 8.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *