Démons 2 de Royce Buckingham

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 7.0/10 (1 vote pris en compte)

Démons 2

Nathaniel (alias Nat) est désormais le seul gardien de Seattle suite à la mort de son maître. Il a pris sous son aile un jeune garçon qui vivait dans la rue, Ritchie, pour en faire son apprenti. Ils sont aidés aussi par la jeune Sandie qui elle ne voit pas le chaos et donc les démons.

Lorsque un troll pourtant sédentaire disparaît et que deux personnages étranges semblent y être liés, Nat et ses amis vont tenter de percer ce nouveau mystère tout en gardant en mémoire qu’ils doivent récupérer les familiers de leur précédent adversaire, qui se baladent dans la nature.

Ce deuxième volume de Démon, s’inscrit dans la suite immédiate du premier volume. Le jeune Nataniel doit transmettre son savoir à Ritchie et notamment lui expliquer l’importance des démons, qui ne sont pas ici des créatures liées au Diable mais des créatures liées au chaos. Nous comprenons d’ailleurs beaucoup mieux dans ce volume toute l’importance que revêtent les créatures dans notre environnement.

Ce nouvel opus est moins “amusant” que le premier et la fin laisse forcément préjuger d’une nouvelle suite.

Un petit livre bien sympathique pour passer quelques heures de détente.

Castelmore (8 avril 2011) – 223 pages – 12.90€ – 9782362310089

La statue du Troll de Seattle a disparu. La retrouver est une mission pour un Gardien de démons : la sculpture en béton est une entité chaotique de catégorie nuisible. Encore une fois, c’est Nat qui s’y colle.

Des suspects ? Un journaliste bizarre et bien trop curieux, une jeune fille au look de hippie et au comportement louche, et des démons élémentaires en pleine ébullition.

Il faudra trois chèvres, une bonne dose de ruse et une Coccinelle bariolée pour résoudre l’énigme de cette disparition ! Nat rempile pour un sale boulot, mais les démons, c’est son affaire.

Traduction : Hélène Assens

Titre Original : Demoneater

Couverture : Maximilian Meinzold

Démons 2 de Royce Buckingham, 7.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *