Destinée de Benedict Jacka

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 6.0/10 (1 vote pris en compte)

Alex Verus – Tome 1

Ce titre Destinée, premier volume d’un vaste cycle Alex Verus, nous plonge dans une Londres où les mages existent. Ceux-ci sont divisés en deux écoles, celle de la lumière et celle de l’Ombre. Dans cet environnement, le jeune Alex Verus fait figure de marginal : formé par un mage de l’Ombre, il est désormais totalement hors circuit magique bien que son don de voyant soit très précieux.

Et cette indifférence entre Alex et le conseil des mages convient à tout le monde. Sauf que Luna, une jeune femme victime d’une malédiction, vient avec un étrange artefact qui va mettre un peu d’animation…

Dans ce nouveau cycle, et bien que l’auteur s’en défende, j’ai quand même eu vraiment l’impression de lire une déclinaison d’Harry Potter avec un certain nombre d’éléments qui m’ont rappelé des scènes des romans de J.K. Rowlings. Et j’ai trouvé cela particulièrement vraie dans la scène de possession (je vous dis ni qui ni où pour ne pas divulgacher) ou encore dans les pratiques ou la vision des mages de l’ombre qui ne sont pas sans rappeler celles des Mangemorts. Je pourrais aussi parler de certaines créatures.

Cela dit, l’histoire présente des vraies différences au rang desquelles je met en tout premier lieu par exemple le pouvoir d’Alex et sa faculté à anticiper le futur dans une vision que j’ai trouvé plutôt originale. Une lecture agréable même si elle aurait mérité par moment un rythme plus enlevé.

Anne Carrière (Juin 2018) – 371 pages – 20.00€ – 9782843379147
Traduction
: Marie de Prémonville (Royaume-Uni)
Titre Original : Fated (2012)
Couverture : Création Le Miroir

Alex Verus vit à Londres et il est devin. Il peut voir le futur comme un faisceau de probabilités. Pour le commun des mortels, c’est un don impressionnant, mais pour les autres mages, c’est le bas de l’échelle des arts occultes. Après que son apprentissage a viré au cauchemar, Alex a tourné le dos à cette confrérie. Trop de rivalités, de secrets, de complots, trop de morts aussi… Sa seule ambition est de mener une existence sans histoires, caché dans sa boutique d’accessoires pour magiciens amateurs. En catimini, il continue à fournir du matériel plus sérieux à de vrais mages, tout en sachant qu’il court le risque de se retrouver mêlé à des luttes dangereuses. 

Quand une relique puissante échoue entre ses mains, il se retrouve la proie des forces auxquelles il avait essayé d’échapper, obligé de choisir un camp dans une bataille qui le dépasse. 

Voir l’avenir n’est pas toujours drôle, surtout quand le sien semble à ce point compromis

Destinée de Benedict Jacka, 6.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *