Dieu a de l’humour de Istin – Duarte – Ellem

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.8/10 (4 votes pris en compte)

9782302038325FS

World War Wolves – Tome 1

Une terrible épidémie s’est répandue à travers le monde, transformant les hommes en lycanthropes. Personne ne sait comment tout à commencer, si ce n’est qu’ils ont vu leurs familles, leurs amis, leurs voisins disparaître les uns après les autres mangés, ou transformés.

La survie est de plus en plus compliquée, et les talents d’avant ne sont plus ceux nécessaires à la survie d’aujourd’hui comme l’a très bien compris John Marshall, ancien écrivain à succès, totalement désamparé et perdu dans sa volonté de sauver sa famille composée de sa femme, enceinte, de son fils, amateur de jeux vidéos et de sa fille terrorisée par tout et n’importe quoi.

D’autres ont des dons, qui leur permettent de survivre soit au sein des lycanthropes comme Malcom, capable de réparer tout ce qui tombe sous la main ou Jeremy, un joueur de blues aveugle capable de sentir et ressentir…

Le titre de ce comic sonne un peu comme un hommage à Wolrd War Z et reprend une situation similaire si ce n’est que les zombies (on rappelera que le trio a déjà fait une série Zombie dont vous retrouvez la chronique du dernier ici) sont ici remplacés par des Loups Garous.

Comme on peut s’en douter, l’homme est une proie idéale et la lutte entre les deux espèces dominantes risquent de durer. Ce premier opus nous promet un grand cycle et je suis déjà pressé de savoir ce que l’équipe va nous proposer dans le prochain volume.

Soleil (Juin 2014) – French Comics – 110 pages – 14.95€ – 9782302038325
Scenario : J.L. Istin
Dessin : Duarte
Niveaux de Gris : Ellem

Frappée par un mal extrêmement contagieux d’une nature indéfinie, une grande partie de la population américaine s’est progressivement transformée en hordes de lycanthropes.

Les survivants, fuyant les grandes villes infestées, se sont regroupés en communautés autonomes. Se déplacer en dehors de ces refuges c’est flirter avec sa propre mort…

Au fil du temps, les loups aussi s’organisent et une nation se met en place. 
Une nation dont la nourriture est l’Homme

Dieu a de l'humour de Istin - Duarte - Ellem, 9.8 out of 10 based on 4 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *