Dragons de la Cité Rouge (Les) de Erik Wietzel

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 7.0/10 (1 vote pris en compte)

Alors qu’il vient de tuer des créatures semant la terreur dans une seigneurie, le chasseur de prime Alex, accompagné de son fidèle dragon Arkan, il se retrouvera emporté dans une histoire d’enlèvement de prince royal venant de son ancienne province. Accompagné de sa malédiction, en la personne d’un succube, l’ancien officier va tenter de libérer l’enfant tout en conservant l’objet de l’échange, une épée artefact…

Alex aurait préféré se trouver chez lui, dans ce château en ruine dont il habitait deux pièces et qu’il reconstruisait avec le montant de ses primes. Pierre après Pierre. Il y était bien, mais n’avait guère le temps d’y séjourner. La dernière fois remontait à plus d’un mois. S’il devait mourir loin de ses murs, il avait demandé à Arkan d’y conduire sa dépouille

Après l’écriture du cycle d’Elamia, Erik Wietzel revient ici avec un One-Shot dans un nouvel univers. Ce n’est pas la première fois que le sujet du héros torturé et ayant fait un pacte diabolique le mettant à l’écart du monde est abordé mais j’avoue que la façon qu’à Erik de l’aborder le rend unique. Certains passages auraient mérité d’être à mon sens plus développé (je n’ai toujours pas trop compris de quelle façon Alex et Shen sont liés et quelles sont les termes de leur accord) alors que d’autres m’ont paru un peu trop long (comme le passage où Nathan est ramené dans le camp de ses kidnappeurs) mais il est vrai que de passer d’une trilogie à un unique roman oblige à reprendre certains repères ;).
Le style est toujours là, plaisant à lire et nous prenons un plaisir indéniable à la lecture de ce récit.
On pourrait même supposer ou espèrer qu’Erik aurait une suite à nous mettre sous la dent… Ce qui n’en ferait plus vraiment un one-shot, mais on lui pardonnera cette entorse.

Alors qu’il vient de tuer des créatures semant la terreur dans une seigneurie, le chasseur de prime Alex, accompagné de son fidèle dragon Arkan, il se retrouvera emporté dans une histoire d’enlèvement de prince royal venant de son ancienne province. Accompagné de sa malédiction, en la personne d’un succube, l’ancien officier va tenter de libérer l’enfant tout en conservant l’objet de l’échange, une épée artefact…

Bragelonne Fantasy (Mai 2009)367 pages 20.00 € ISBN : 9782352943181

Couverture : Benjamin Carre

Le prince héritier de Redfelt a été enlevé.
La rançon? Une épée magique, jusque-là conservée dans les profondeurs de la citadelle. Sa lame retiendrait prisonnières les âmes des dragons qui ont failli réduire Redfelt en poussière trois siècles plus tôt. Mais les émissaires royaux ont disparu, ainsi que la rançon. La reine Éline se tourne alors vers Alec Deraan, un chasseur de primes. Ils furent amants à l’époque où il était un officier de la couronne promis à un brillant avenir.
Aujourd’hui, c’est un loup solitaire dont le seul ami est un dragon. Car Alec cache un secret: il est possédé par une démone aussi séduisante que dangereuse, un succube qui lui prête main-forte en échange de l’exclusivité de ses faveurs. Troublé par ses retrouvailles avec une souveraine qu’il lui est interdit d’aimer, Alec accepte la quête à contrec?ur et s’envole vers des contrées lointaines. Le temps presse: les dragons de l’épée pourraient se réveiller et achever la destruction interrompue il y a trois cents ans.

Dragons de la Cité Rouge (Les) de Erik Wietzel, 7.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *