Dragons d’un crépuscule d’automne de Margaret Weis et Tracy Hickman

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 10.0/10 (1 vote pris en compte)

 
Séquence :
Chroniques de DragonLance n°1
Milady : Je dois avouer que dans un premier temps, j’ai eut très peur à la lecture de ce premier roman, car la première partie du livre donne énormément l’impression de suivre une simple partie de jeu de rôle, pas vraiment originale en plus. Dès la formation du groupe de héros, on a l’impression de voir des joueurs autour d’une table en train de définir le personnage qu’ils ont décidé d’incarner, et la quête qu’ils doivent mener ressemble parfaitement à une quête donnée par un meneur de jeu, et qui tombe comme ça sur les héros, à moitié par hasard.
Heureusement, passée les cent première pages (quand même !!), à partir du moment où les héros arrivent à Xak-Tsaroth, l’histoire devient bien plus intéressante, et toute impression de suivre une partie de jeu de rôle disparait. Alors, on découvre vraiment une aventure, vécue par des héros vraiment originaux. Car il faut avouer que le groupe des héros de la Lance est vraiment un groupe atypique. Alors évidemment, on retrouve l’idée aujourd’hui classique des personnages de races différentes, à la manière de la Communauté de l’Anneau dans l’oeuvre de Tolkien. Mais au delà de ça, des personnages comme l’intriguant Raistlin, Tasslehoff le kender, ou encore ce magicien un peu fou nommé Fizban sont vraiment originaux. Ils sont cependant accompagnés de héros bien plus classiques tels que Caramon, Flint, ou Tanis, mais certains sont assez en retrait dans cette première aventure, et seront peut-être plus intéressant par la suite. Un de mes regrets est quand même le personnage de Lunedor qui me semble un peu trop puissant, ce qui risque de rendre les choses trop faciles aux héros.
Le style d’écriture de Margaret Weis et Tracy Hickman est plutôt bon, décrivant sans lourdeur mais avec assez de détail leur univers pour bien y plonger le lecteur.

Au final, cette première aventure ne fait office que de mise en bouche, car on devine que le combat est loin d’être fini pour ces héros. Mais c’est une mise en bouche appétissante, et vu la qualité de l’aventure passé le passage « introductif », on meurt d’envie de connaître la suite de leurs aventures.
– Morcar –

Fleuve Noir :Cette trilogie est a lire absolument, car vous allez découvrir la troupe des héros de la lance composée de guerrier, magicien et voleur. Chaque personnage est attachant et l’histoire est digne du Seigneur des anneaux.
– Ariakas –
Quatrième : Amis de longue date, ils ont suivi des chemin différents. Les voilà de nouveau réunis, mais tous gardent en leur coeur des secrets qu’ils ne peuvent révéler. Ils parlent de l’ombre qui s’étend sur le monde et de rumeurs de guerre; de légendes peuplées de monstres étranges et de créatures mythiques; mais pas de leurs secrets, pas encore.
Jusqu’à ce qu’une femme d’une grande beauté, et détenant un cristal magique, entraine les compagnons dans le danger et les ténèbres, bouleversant à tout jamais leur vie et le destin du monde.
Personne n’imaginait qu’ils deviendraient des héros… eux moins que quiconque.

Milady : Juin 2008 – 456 pages – ISBN : 9782811200046 –
Traduction :Laurent Queyssi
Couverture :Matthew Stawicki
Quatrième : Les dragons vont-ils rayer Krynn de la c
Fleuve Noir : 1996 – 379 pages – ISBN : 2-265-07429-2 –

Dragons d’un crépuscule d’automne de Margaret Weis et Tracy Hickman, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *