Drood de Dan Simmons

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

9 juin 1865 : Charles Dickens, alors au faîte de sa gloire, regagne secrètement Londres en train, accompagné de sa maîtresse. Soudain à Staplehurst, sur un pont, l’express déraille. Seul le wagon où a pris  place « l’écrivain le plsu célèbre du monde » échappe par miracle à la catastrophe. Au fond du gouffre, alors que Dickens tente de porter secours aux survivants, sa route croise celle d’un personnage à l’allure spectrale qui va désormais l’obséder : Drood. 

De retour à  Londres, Dickens confie le secret de son étrange rencontre à Wilkie Collins, écrivain lui aussi. Quels liens unissent désormais l’inquiétant Drood et l’Inimitable, comme le surnomme avec admiration et ironie Collins ? C’est ce que ce dernier cherche à découvrir en se lançant à la poursuite de Dickens. Mais peut-on raisonnablement accorder crédit au récit de Collins, opiomane en proie à la paranoïa et aux hallucinations ?

Robert Laffont (Août 2011) – 876 pages – 23.50€ – 9782221114001
Traduction :
Odile Demange
Titre Original : Drood (2011)
Couverture : Allison J. Warner


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *