Duma Key de Stephen King

Edgar Freemantle était un chef d’entreprise très performant avant qu’un terrible accident le laisse sur le bord du chemin, un bras en moins et la tête bien amochée. Il ne peut plus travailler et sa vie devient un véritable enfer : il fait des crises au cours desquelles il devient facilement violent et sa femme finira par l’abandonner.
Tenté par le suicide, il sera convaincu par son psychiatre et ami de s’éloigner un peu et de tenter de faire “autre chose”.
Fasciné par une maison de Duma Key, Edgar se révèlera un peintre de grand talent…

A chaque fois que l’on prend un livre de Stephen King, on se demande sur quel chemin il va nous emmener cette fois-ci. Comme d’habitude, nous partons d’un élément relativement commun – si l’on peut considérer qu’il est commun de perdre un membre dans un accident – pour aller de plus en plus vers le domaine fantastique, se demandant à chaque fois à quel moment l’histoire a basculé…
Toute la force de King tient justement à cette capacité à nous entraîner sur des chemins que nous ne soupçonnions pas ; d’aucun vous diront, et cela n’est pas entièrement faux, les King sont toujours composés de la même façon… Des personnes normales entraînées dans des situations paranormales, et c’est souvent la complétude entre plusieurs personnes qui permettra au bien de vaincre le mal (ne citons que quelques exemples parmi lesquels : Ca, Le Fléau, Bazaar, …).
Le sujet qui revient aussi plus fréquemment depuis quelques temps est l’artiste face à ses oeuvres, bien que ce sujet ait été abordé dès le début de sa carrière (ça encore et son écrivain bègue, mais dans les derniers titres Sac d’Os et l’Histoire de Lisey).
L’ensemble est toujours efficace et aucun doute que ce titre de King est à la hauteur du reste de son oeuvre et ravira tant les fans du “King” que ceux qui voudront rentrer dans l’univers d’un des plus grand auteurs du genre.

Edgar Freemantle était un chef d’entreprise très performant avant qu’un terrible accident le laisse sur le bord du chemin, un bras en moins et la tête bien amochée. Il ne peut plus travailler et sa vie devient un véritable enfer : il fait des crises au cours desquelles il devient facilement violent et sa femme finira par l’abandonner.
Tenté par le suicide, il sera convaincu par son psychiatre et ami de s’éloigner un peu et de tenter de faire “autre chose”.
Fasciné par une maison de Duma Key, Edgar se révèlera un peintre de grand talent…

Duma Key, une île de Floride à la troublante beauté, hantée par des forces mystérieuses.
Elles ont pu faire d’Edgar Freemantle un artiste célèbre, mais s’il ne les anéantit pas très vite, ce sont elles qui auront sa peau ! Dans la lignée d’Histoire de Lisey ou de Sac d’os, un King subtilement terrifiant, sur le pouvoir destructeur de l’art et de la création.

Albin Michel (Mai 2009)643 pages 23.90 € ISBN : 9782226190949
Traduction : William Olivier Desmond
Titre Original : Duma Key (2008)

Couverture : Jae Song

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *