Ecoland de Christian Grenier

Dans l’appartement, il n’y a plus qu’un message de Yolande, qui annonce à Vitalin qu’elle est partie à Ecoland. Mais personne ne sait ce qu’est Ecoland, ni où ce pays mythique ce trouve. Alor s Vitalin se lance à la recherche d’Ecoland, poussé par son amour fou pour Yolande, une Yolande de qui il se détachait au fil des mois, leur passion se désagrégeant au fil des disputes et des divergences d’intérêt. Au même moment, Clovisse, jeune étudiante, est contacté par un fonctionnaire du ministère de l’intérieur. Depuis quelques années, elle lui sert d’agent pour des missions demandant de la discrètion et de l’intelligence. Des boulots bien payés et pas très dangereux, mais qu’ils ne peuvent pas faire eux même. Et cette fois, il lui demande de trouver Ecoland. Alors qu’elle se dirige vers les universités, Vitalin cherche de manière un peu plus empirique. Mais au final, ils se croisent et se lancent ensemble sur la route de cette utopie qui fait rêver bien des gens.


Ecoland ressemle dans sa structure et dans son sujet à l’Utopie de Thomas More. En effet, une moitié du livre est consacré au récit de la recherche d’Ecoland, tandis que l’autre moitié contient la description de ce lieu mythique qui suscite bien des envies et des inimitiés. Comme Utopie, Ecoland n’a pas véritablement de position géographique, et est plus présent dans l’esprit des gens que dans la réalité. C’est un espoir, un contre-modèle un exutoire de langage dont on se sert couramment, sans connotation particulière. Mais évidemment, l’Etat ne peut laisser la situation dégénérer, car si Ecoland existe vraiment, il est vital qu’il en connaisse l’emplacement, le contrôle, voire le détruise.

Il y a donc ce découpage entre la quête, difficile, d’un lieu que tout le monde connait mais qui n’a pas d’emplacement, et la vie dans ce mythe devenue réalité. L’occasion pour l’auteur, connu pour son engagement écologiste, de nous montrer qu’il n’est pas impossible de vivre en accord avec la nature sans rester pour autant en marge de la société. Seul bémol, sa fable se situe explicitement dans quelques dizaines d’années, ce qui nuit à la portée contemporaine du message. Même si cette nuance est minime, et surtout devrait passer inaperçue auprès du jeune pulic, qui est sa vraie destination.


Ecoland… Yolande a dit un jour qu’elle s’y rendait et depuis Vitalin la cherche désespérément. Clovisse, elle, est chargée par l’Etat d’une mission secrète pour découvrir ce lieu soigneusement caché. Où se trouve et à quoi ressemble cette terre promise aux yeux des uns, cette communauté menaçante aux yeux des autres ? Ecoland est-il un pays ? Une utopie ? Un mirage ? Bien décidés à en savoir plus, Vitalin et Clovisse tentent d’infiltrer Ecoland.

Rageot Métis (2003)216 pages 8.50 € ISBN : 2-7002-2808-1 Couverture : Magali Schmitzler

Laisser un commentaire