Effroyable vengeance de Panthera (L’) de Pierre-Alexis Orloff

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.0/10 (1 vote pris en compte)

Panthera 1

Alice, sous les traits de Panthera, cherche à percer les mystères qui entourent la mort de son père adoptif – et créateur – aidé par la fille de ce dernier.
Ses recherches l’amènent tout naturellement au manoir des Peupliers où elle pourra récupérer des documents quant aux anciens propriétaires en partie responsable de cette mort.
Doté de quelques pouvoirs, du fait d’une expérience / pacte avec un démon, elle est pourchassée par des personnages de Faërie qui voit d’un trait mauvais Œil l’apparition de ce nouveau danger.

Comme l’envahissait l’envie de tuer, un désir presque sexuel de faire couler le sang, de déchirer les chairs, d’annihiler la vie, désir qui se doublait d’un bien-être dont elle n’avait jamais connu l’égal, son corps se modifia : ses iris bleus virèrent au vert vif, ses pupilles s’étirèrent en de fines lignes verticales, ses dents s’allongèrent, s’effilèrent, et des griffes solides poussèrent au bout de ses doigts…

Premier volume d’une nouvelle série ou saga (je ne sais quelle appellation il faut lui donner), ce premier titre de Panthera va servir de présentation à cette nouvelle super-héroïne au passé pour le moins torturé, tout comme son présent par ailleurs.
Associé à un démon – de par une expérience de son père adoptif en partie pour pacte pour une autre partie –, elle devra apprendre à cotoyer cette autre facette d’elle-même et surtout apprendre à contrôler cette force qui ne cesse de vouloir prendre le pouvoir. Ce délicat équilibre est très bien entretenu dans ce titre, et nous sentons dès à présent qu’il n’est pas http://www.phpaide.com/download.php?langue=fr&id=13 dit que la tentation ne sera pas plus pressante à l’avenir.
De même, de faire intervenir des personnages à pouvoir eux aussi, qui ne sont que des chasseurs de monstres, pour tenter de contrer les actions de Panthera promettent à l’avenir des situations tendues, à l’instar des débuts de Batman dont les actes – bien que destinés à faire régner la justice – outrepassaient les règles communément admises.
Enfin, les méchants semblent déjà être bien méchants et ça c’est agréable à voir… Des vilains super-vilains face à une héroïne pas très orthodoxe et des régulateurs féériques.
Le préface (tout comme la postface) écrite(s) par Jean-Marc Lofficier ne doivent pas échapper à votre regard de lecteur.

Black Coat Press Rivière Blanche (Novembre 2008)197 pages 9.99 € ISBN : 9781934543597

Couverture : Christine Clavel

Qui est Panthéra? se demande la France entière en cet automne 1963. Quelle est l’identité de cette créature tout de noir vêtue qui rôde nuitamment sur les toits? Qui entre par effraction chez les notables? Qui menace et qui tue? On la sait femme, on la devine jeune, belle, on la suppose démoniaque… mais qu’en est-il vraiment? Et si, sous ces dehors impitoyables, sanguinaires, se cachait une jeune fille sensible et bonne, contrainte de brimer sa vraie nature pour mener à bien l’effroyable mission vengeresse qu’elle s’est assignée? De ses ennemis, de la police, de la presse ou des Faëriens venus sur Terre pour combattre les démons déchaînés par les nazis pendant la Deuxième Guerre mondiale, qui pourra bien répondre à toutes ces questions? 

Effroyable vengeance de Panthera (L’) de Pierre-Alexis Orloff, 9.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *