Elminster à Myth Drannor de Ed Greenwood

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 7.5/10 (2 votes pris en compte)

 Séquence d’Elminster, tome 2
 Auteur : Ed Greenwood
 Traducteur : Michèle Zachayus
 Couverture : Matt Cavotta

 Parution : Mars 2011
 288 pages
 ISBN : 978-2811204853

On sait que du temps de sa jeunesse, Elminster fut envoyé par Mystra dans la fabuleuse cité des elfes, Cormanthor. Là-bas, il approfondit sa connaissance de la magie, mais surtout il fraternisa avec le peuple le plus arrogant de Faerûn. On sait de source sûre qu’il y resta plusieurs années, et qu’il vivait encore parmi les puissants mages de la ville quand celle-ci fut renommée Myth Drannor. Oui, Elminster était bien l’Élu, car nul n’a contribué autant que lui aux prodiges de cette époque.

      Après avoir redécouvert la première aventure d’Elminster avec un tout nouveau regard, appréciant beaucoup plus la lecture du roman plusieurs années après ma première lecture de celui-ci, je me demandais s’il en serait autant ou pas du second volume de la séquence. Réédité par Milady dans une édition identique à celle de Fleuve Noir, mis à part la couverture, l’éditeur ayant fait le choix de reprendre la traduction de Michèle Zachayus, le roman est ici strictement identique à celui paru chez Fleuve Noir pour ce qui est du texte. Et pourtant, j’ai été surpris de découvrir un roman tout à fait différent de ce dont j’avais souvenir.
      J’avais souvenir d’un style d’écriture assez lourd, que je n’ai pas du tout retrouvé ici. Dans ce roman, Elminster se rend, sur ordre de Mystra, à Cormanthor, célèbre cité elfique où tout être non elfe est interdit d’entrée. Il va y vivre des aventures qui marqueront l’histoire de la ville qui deviendra par la suite Myth Drannor. Le roman est bourré d’intrigues, les elfes étant ici vraiment d’énormes comploteurs. Ces nombreuses intrigues, avec les très nombreux personnages qu’elles mettent en scène, peuvent cependant rendre la lecture difficile, et encore plus difficile pour quelqu’un qui ne maîtrise pas bien l’univers des Royaumes Oubliés.
      Cette relecture du roman, plus de dix ans après la précédente, a donc totalement changé ma vision de celui-ci, et également mon rapport avec l’auteur Ed Greenwood. J’ai vraiment adoré découvrir les aventures d’Elminstre dans cette cité, découvrir tous ces complots, ces intrigues complexes qui vont mener à transformer définitivement la ville elfique. Cependant, je pense que pour vraiment apprécier ce roman, il faut très bien connaître l’univers des Royaumes Oubliés, sans ça, on risque d’être vite perdu. La présence de très nombreux personnages peut également rendre plus difficile la lecture du livre. Mais pour ma part, j’ai adoré, et je suis bien content d’avoir profité de cette réédition pour redécouvrir ce roman, donc.

 Précédente Edition chez Fleuve Noir

 Traduction :Michèle Zacchayus
 Couverture :Cirelo Cabral

Quatrième : Elu de Mystra, le jeune Elminster est chargé d’une mission par sa déesse. Au mépris du danger, il devra se rendre à Cormanthyr, la fabuleuse cité des elfes, et fraterniser avec le peuple le plus xénophobe des Royaumes. S’il rencontre des difficultés en chemin, à lui de se débrouiller. Et un aller simple pour Cormanthyr ! pense le jeune mage, non sans amertume. La vie n’est pas drôle tous les jours, et Mystra n’a pas daigné lui dire ce qu’il était censé faire chez ces fichues Oreilles Pointues…
Comme on connaît ses dieux, on les adore ! D’ici que le pauvre garçon en ait pour vingt ans avant de savoir de quoi il retourne !

Fleuve Noir : ISBN : 2-265-06890-X –

Elminster à Myth Drannor de Ed Greenwood, 7.5 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *